« Exaspérés », les généralistes de MG France veulent du concret dans le PLFSS

« Exaspérés », les généralistes de MG France veulent du concret dans le PLFSS

17.09.2012
  • 1347889371371800_IMG_89425_HR.jpg

Réuni ce week-end en comité directeur, MG France a exprimé son « exaspération […] face à la dégradation de[s] conditions d’exercice » des praticiens généralistes et a souhaité des « mesures concrètes permettant un exercice serein » de la médecine.

MG France estime qu’il est grand temps de « faire un choix politique clair » en faveur des médecins généralistes libéraux, seuls praticiens à « assurer l’accès à des soins de qualité pour la population ». Pour ce faire, MG France demande à l’État « un investissement de trois milliards vers la médecine générale ».

« Affaire du "non substituable" », « délits statistiques », politique du médicament « incohérente »…« Les généralistes en ont marre de constater qu’ils sont le bouc émissaire de tous les dysfonctionnements », indique le Dr Claude Leicher, président du syndicat.

Pointant des conditions d’exercice « de plus en plus difficile », et, en parallèle, le manque de considération dont souffre la profession, le Dr Leicher s’interroge : « Existe-t-il aujourd’hui une justification à des écarts de revenus qui, tous frais déduits, vont de un à trois entre nous et d’autres spécialités ? »

Et d’élargir son argumentation par l’exemple d’un médecin écossais « employeur de 2,5 salariés », qui « gagne 150 000 euros en travaillant 40 heures par semaine » quand le médecin français « gagn[e] 70 000 euros » par an.

A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
17.09.2012 à 22h24

« MG france a toujours favorisé les gouvernements de gauche. On paye ce qu'il a semé. » Un médecin généraliste non syndiqué

Répondre
 
17.09.2012 à 20h23

« OUI ! On est surchargé et avec une quantité toujours plus grande de patients par jour, même la prescription d'un paracétamol devrait contenir un exposé des risques y compris exceptionnels encourus p Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter