L’AP-HP s’offre un nouveau centre de traitement des brûlés

L’AP-HP s’offre un nouveau centre de traitement des brûlés

14.09.2012
  • 1347635992371310_IMG_89308_HR.jpg
  • 1347635989371220_IMG_89305_HR.jpg

Le nouveau centre de traitement des brûlés adultes de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris a été inauguré hier à l’hôpital Saint-Louis, par Marisol Touraine, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé. Dans ce bâtiment ouvert, l’AP-HP regroupe sur un seul et même site toute son expertise de prise en charge des brûlés adultes : centre référent au sein des hôpitaux universitaires Saint Louis, Lariboisière, Fernand Widal, il est composé de deux unités fonctionnelles regroupant les compétences des équipes de l’hôpital Cochin et de l’hôpital Saint Antoine, spécialisées dans la chirurgie et la réanimation des brûlés.

La responsabilité chirurgicale du centre de traitement des brûlés adultes est assurée par le Pr Maurice Mimoun et la responsabilité d’anesthésie réanimation par le Pr Alexandre Mebazaa.

24 heures sur 24

Le centre accueille, traite et soigne 24 heures/24 les brûlés les plus graves aux plus légers à partir de 15 ans. Il associe une conception architecturale unique et une prise en charge simultanée de réanimation et de chirurgie. Le centre a été pensé selon un concept de « plasticité » pour s’adapter à la grande variabilité de l’afflux et la gravité des brûlés. Doté d’équipements de haute technicité, ce centre a été conçu pour offrir aux équipes médicales et paramédicales des conditions de travail optimum tant sur le plan des équipements, des pratiques médicales et d’organisation des soins.

Toutes les chambres sont équipées afin de pouvoir admettre des patients nécessitant de la réanimation et des soins chirurgicaux et sont divisées en trois secteurs. De manière à lutter contre l’infection nosocomiale, chaque secteur est autonome et chaque chambre, ventilée et dotée de SAS avec ouverture au pied, n’héberge qu’un seul patient.

Des chambres conçues sur le principe du « presque tout »

Le secteur 1, qui accueille les brûlés les plus lourds, comprend 6 chambres en pression positive de très haute technicité conçues sur le principe du « presque tout » dans la chambre. Les chambres sont munies de deux SAS en pression négative, un SAS propre entrant et un SAS de décontamination pour les personnes et le matériel. Les flux d’air ont été modélisés grâce au savoir faire d’EDF. Le brûlé, qu’il soit réanimé, opéré, pansé, baigné ou douché, reçoit tous les soins dans la chambre afin d’éviter les transports toujours dangereux et limiter les infections croisées.

Les secteurs 2 (moyens brûlés) et 3 (petits brûlés) comptent respectivement 4 et 5 chambres. Les patients hospitalisés dans ces secteurs sont opérés dans deux blocs opératoires dédiés. Le secteur 2 peut en cas de besoin accueillir les brûlés les plus lourds.

 Dr MICHELINE FOURCADE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L'Ordre des médecins déménage : pas d'incidence sur les cotisations, assure son président

ordre

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) doit quitter en septembre prochain ses bureaux du prestigieux boulevard Haussmann pour... Commenter

La délégation de tâches, nouvelle arme anti-déserts ?Le Sénat mise sur les paramédicaux, "richesse inexploitée", pour pallier la pénurie de médecins Abonné

para

Plusieurs sénateurs de tous bords ont proposé, lors d'un débat, de renforcer le rôle des paramédicaux pour améliorer l'accès aux soins, et... 2

Antibiorésistance : l'OMS publie la liste des bactéries pour lesquelles la recherche de nouveaux antibiotiques est prioritaire

OMS

Pour mieux lutter contre l'antibiorésistance, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publie ce lundi une liste des bactéries résistantes... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter