Les Français ne mangent pas mieux que les Américains

Les Français ne mangent pas mieux que les Américains

07.09.2012
  • 1347027747369168_IMG_88757_HR.jpg

Non, notre modèle alimentaire avec ses 3 repas par jour, sa sophistication, sa convivialité et sa diversité n’est pas la panacée. D’après un rapport du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CREDOC), les Français n’ont pas une alimentation mieux équilibrée que les Américains.

Certes, ils ont une culture alimentaire organisée autour de règles qui semblent favoriser l’équilibre, alors qu’aux États-Unis, une logique individuelle prédomine où chaque personne est responsable de son état physique. Les comportements y sont extrêmes : certains Américains ne jurent que par le régime crétois, d’autres se nourrissent essentiellement de pizzas, quiches et sodas.

En France, les trois repas représentent encore une règle d’or. On mange davantage à la maison qu’à l’extérieur. Enfin la diversité est plus grande notamment grâce au petit-déjeuner, un repas en soi, et à la succession entrée, plat, dessert, avec des produits bruts plutôt que composés, très appréciés des Américains.

Plus de fibres, moins de sodas

Pourtant, le CREDOC ne constate pas de différence significative entre les qualités nutritionnelles des 2 régimes. L’apport énergétique total est de 2 095 kcal par jour en France, contre 2 073 kcal par jour aux États-Unis. Surtout, la consommation de lipides est quantitativement identique, même si elle ne se présente pas sous la même forme. Les Américains ingurgitent plus d’acides gras polyinsaturés, notamment à travers les noix et les huiles de colza et de lin.

Les Français, eux, se rabattent sur les acides gras saturés contenus dans les viandes et la charcuterie, le beurre et les viennoiseries, et les fromages. Nous consommons en revanche plus de fibres, grâce aux fruits et légumes, tandis que les Américains ont un apport en glucides simples beaucoup plus élevé. La principale raison : ils boivent 4,5 fois plus de sodas et 3 fois plus de jus de fruit que nous.

Alerte sur les jeunes

L’alimentation des Français de 25 à 34 ans, en concentrant tous les travers diététiques, est de moins bonne qualité que celle des Américains, affirme le CREDOC qui se fonde sur un indicateur synthétique, le PANDIet*. Adeptes, ou contraints aux sandwiches, mangeant peu de fruits et légumes, se libérant des traditions, les jeunes Français ont un moins bon équilibre que leurs pairs Américains. « Si cela devenait un phénomène générationnel, il y aurait un risque d’affaiblissement du modèle alimentaire français », commente l’étude. La diversité dans l’assiette des 3 à 14 ans est aussi menacée : le nombre de produits consommés sur 3 jours est passé de 11 à 9 entre 2007 et 2010. La faute à la crise économique, accuse le CREDOC.

*L’indicateur PANDiet note sur 100 négativement les compositions excessives en sodium, cholestérol, acides gras saturés, et positivement les vitamines et minéraux, fibres et acides gras polyinsaturés.

COLINE GARRÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
10.09.2012 à 20h06

« Désinformation totale. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
FILLON

François Fillon : « Le gouvernement socialiste a montré son mépris des médecins »

« Pas question de toucher à l'assurance-maladie, et encore moins de la privatiser ». Après des semaines de polémique, le candidat LR à l'élection présidentielle détaille sa contre-attaque sur le terrain de la santé. Il reproche au gouvernement d'avoir voulu imposer aux médecins le tiers payant – dont il supprimera, s'il est élu, le caractère obligatoire. Entretien. 10

Les décotes tarifaires unilatérales ne passent pasLes radiologues prêts au bras de fer avec la CNAM Abonné

radiologue

Furieux de l'entrée en vigueur de nouvelles baisses de tarifs et des forfaits techniques imposées par l'assurance-maladie, les radiologues... 3

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

À 87 ans, une généraliste charentaise voit toujours dix patients par jour

mamy

Michel (62 ans) prendra sa retraite avant sa mère Micheline. « J'entends souvent la blague », s'amuse le Dr Micheline Foucry, médecin de... 20

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter