Circoncision : vers un compromis en Allemagne

Circoncision : vers un compromis en Allemagne

06.09.2012
  • 1346939977368781_IMG_88652_HR.jpg

La Ville-État de Berlin a garanti hier la sécurité juridique de la circoncision religieuse, après qu’une décision judiciaire ait remis en cause cette pratique en Allemagne. « Les circoncisions religieuses sont, par principe, exclues de poursuites pénales si certaines conditions sont remplies », affirme le sénateur Thomas Heilmann, en charge de la justice à la tête de la Ville-Etat de Berlin.

Au titre de ces conditions, il faut que « les deux parents ou tuteurs légaux donnent leur autorisation par écrit après avoir été informés en détail sur les risques pour la santé » de l’enfant, explique le sénateur. Par ailleurs, la nécessité religieuse de cette circoncision doit être démontrée et celle-ci ne peut être appliquée qu’en accord « avec les normes médicales appropriées ». « Cela implique en particulier un environnement et des instruments stériles » ainsi qu’« une prise en charge de la douleur aussi importante que possible », précise le communiqué. Le comité d’éthique allemand , qui vient de donner un avis favorable sur la circoncision, avait également suggéré ce compromis.

Apporter du soulagement

À l’appel des députés allemands, le gouvernement fédéral doit prochainement légiférer à ce sujet. Les autorités de Berlin précisent d’ailleurs que leur position de droit sur la circoncision a été prise dans l’attente d’une norme fédérale. « J’ai l’espoir d’apporter un peu de soulagement dans une période de transition difficile », a expliqué Thomas Heilmann. « Nous souhaitons volontiers la bienvenue aux musulmans et aux juifs à Berlin. Et cela s’applique également à leur religion », a-t-il ajouté.

Avant Berlin, les procureurs généraux de Stuttgart et de Karlsruhe (Bade-Wurtemberg) avaient également indiqué qu’ils n’engageraient pas de poursuites en lien avec la circoncision. « Nous attendons qu’une réglementation législative soit annoncée », avait déclaré le procureur général de Stuttgart tandis que son collègue de Karlsruhe rappelait que la circoncision devait être pratiquée « dans les règles de l’art médical », avec « consentement des parents ».

Récemment, le président de la Fédération allemande des pédiatres, Wolfram Hartmann, a indiqué que soumettre un enfant à une opération consistant à percer un trou dans une oreille constituait une « blessure corporelle » au même titre que la circoncision.

STÉPHANIE HASENDAHL
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
07.09.2012 à 23h41

« La justification par "ça existe depuis 3500 ans" est nulle : avec un tel raisonnement on en serait encore à l'esclavage ou un système féodal.
Quand au fait que ça diminuerait le risque de contaminat Lire la suite

Répondre
 
07.09.2012 à 12h48

« Et ne pas oublier que la circoncision diminue le risque de contamination par le VIH, ça n'est pas rien! »

Répondre
 
07.09.2012 à 12h30

« Et pour les femmes ? On excuse alors l'excision au nom des croyances ? Pourquoi un traitement différent selon le sexe de l'enfant ? c'est la même mutilation des parties génitales au bout du compte ! Lire la suite

Répondre
 
06.09.2012 à 23h45

« Tout ce qui est religieux serait intouchable. Aujourd'hui la circoncision, hier le halal, demain la lapidation ? La faillite de nos démocraties issues des lumières face à l'obscurantisme. Jusqu'à qu Lire la suite

Répondre
 
06.09.2012 à 22h25

« Ouf ! Les lobbys ont gagné. La mutilation des enfants va pouvoir rester impunie. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Santé au travail, médiateurs, coaching : comment Touraine veut « soigner les soignants » dans les hôpitaux

touraine

Attendu depuis des mois par la communauté hospitalière, le plan d'action du gouvernement visant à améliorer les conditions de travail des... 7

Vaccination par les pharmaciens, protection maternité : le budget de la Sécu définitivement adopté

vaccin ph

Le Parlement a adopté définitivement ce lundi, par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le PLFSS 2017 (projet de loi de financement de... Commenter

Fils de médecins, Macron défend la « révolution » de la santé  Abonné

MACRON

Plutôt qu'un « catalogue d'espoirs déçus », c'est une « vision, un récit, une volonté » que propose Emmanuel Macron dans son ouvrage «... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter