Les usagers gagnent leur bataille contre le « forfait » Vitalia

Les usagers gagnent leur bataille contre le « forfait » Vitalia

28.08.2012
  • 1346163184367191_IMG_88289_HR.jpg

En mars dernier, le Collectif interassociatif sur la santé (CISS) s’était insurgé contre l’application d’un « forfait d’assistance aux démarches administratives » d’un montant de neuf à quatorze euros facturé depuis février 2012 dans les cliniques du groupe Vitalia (pour mise à jour de la carte Vitale, mise en place du tiers payant, lien avec la complémentaire...). Le CISS avait qualifié ce forfait d’« impôt privé, sorte de péage administratif pour accéder aux soins » et avait saisi la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM) sur le bien-fondé de cette pratique tarifaire.

Rappel à l’ordre de la CNAM

Aujourd’hui, le CISS se réjouit dans un communiqué du caractère « hors la loi » de ce forfait, suite au rappel à l’ordre adressé par la CNAM au groupe Vitalia. Selon les termes (cités par le CISS) de cette mise au point, la CNAM rappelle à Vitalia que « le forfait d’assistance aux démarches administratives ne pourrait être facturé que s’il est destiné à financer une exigence particulière de chaque patient. Cette exigence doit faire l’objet d’une demande écrite et ne doit pas déjà être couverte par le tarif du GHS (…) Le caractère systématique de la facturation dudit forfait fait douter de la licéité de la pratique. Dans ces conditions, vous n’êtes pas en droit d’exiger des assurés une telle participation.»

Le CISS se dit vigilant quant au respect de l’injonction de la CNAM sur le terrain.

 C.D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
29.08.2012 à 22h53

« La santé est-elle un bien ? »

Répondre
 
29.08.2012 à 09h13

« Vous assimilez une clinique à une banque; il est bien là le problème ! » Un médecin scandalisé.

Répondre
 
28.08.2012 à 23h07

« Et la liberté d'entreprendre dans tout cela! Une entreprise privée n'a-t-elle pas le droit de facturer les services qu'elle rend comme le font les banques? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 23

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... 3

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 2

Dix cliniques ferment par an : la FHP dénonce le « goût amer » du quinquennat Touraine

clinique

Lamine Gharbi ne regrettera pas Marisol Touraine au ministère de la Santé. À un mois du premier tour de la présidentielle, le patron de la... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter