Une nouvelle IRM de moelle marque une étape dans la SLA

Une nouvelle IRM de moelle marque une étape dans la SLA

22.08.2012
  • irm sla

Dans le cadre des travaux de recherche consacrés à la SLA, le Dr Pierre-François Pradat (Pitié Salpêtrière, Paris) et son équipe publient un article sur une nouvelle technique d’IRM qui permet de détecter finement les anomalies liées à la maladie au niveau de la moelle épinière. Ce travail original ouvre de nouvelles voies pour le diagnostic, le suivi et la recherche des traitements dans cette maladie.

La recherche sur les biomarqueurs représente une part importante des travaux menés dans les maladies neurodégénératives. Dans la SLA, les biomarqueurs ont un intérêt évident pour le diagnostic de la maladie qui reste difficile, le suivi des patients et les biomarqueurs de substitution sont utiles pour les essais thérapeutiques. Les signes observés à l’imagerie IRM font partie des biomarqueurs. La technique d’IRM du tenseur de diffusion est fondée sur un déplacement des molécules d’eau. Spontanément, l’eau diffuse dans toutes les directions (dans le LCR par exemple). Dans les tissus nerveux, elle diffuse selon un mode spécifique en fonction des structures présentes. On mesure le paramètre de diffusion le long des fibres nerveuses. En fonction de la progression de la maladie, les fibres disparaissent et l’imagerie de tenseur de diffusion permet d’enregistrer ces modifications pathologiques.

La notion est connue depuis une dizaine d’années à l’étage cérébral. C’est plus difficile à réaliser au niveau de la moelle épinière. D’abord pour une question de taille : la moelle épinière fait 1 cm de diamètre. Ensuite à cause des mouvements physiologiques : elle bouge à la respiration. Et puis elle est placée dans une région très « artéfactée » (os).

Tenseur de diffusion

« Nous avons optimisé la technique du tenseur de diffusion pour que cela soit réalisable au niveau de la moelle épinière », explique au « Quotidien » le Dr Pierre-François Pradat. Des IRM à haut champ (3 tesla) sont maintenant disponibles, comme à l’Institut cerveau-moelle à l’hôpital de la Salpêtrière. On synchronise les séquences IRM sur les mouvements respiratoires (« gating »). En réalisant l’imagerie chez des sujets souffrant de SLA, on montre plus finement des anomalies.

L’étude rapporte des résultats chez 29 patients comparés à 21 témoins. Une atrophie locale de la moelle épinière est associée aux déficits dans le territoire correspondant (par exemple au niveau de C5, avec une atteinte du deltoïde, de C8 avec les muscles de la main). « Il est important de constater que les anomalies sont très corrélées aux déficits cliniques. » Le niveau d’atrophie corrélé au muscle correspondant peut être utilisé en tant que biomarqueur pour suivre l’évolution de la maladie ou les effets d’un traitement dans un essai thérapeutique.

Par ailleurs, l’IRM du tenseur de diffusion révèle des implications de voies sensitives cliniquement muettes, visibles à un stade précoce de la maladie, et dont on ne connaît pas la signification.

Au total, cette technique plus performante d’imagerie de la moelle épinière apparaît prometteuse pour le diagnostic de la SLA, le suivi de la maladie et les essais thérapeutiques.

Pierre-François Pradat, Habib Benali, Stéphane Lehéricy et coll. dans « Amyotrophic Lateral Sclerosis », 12 août 2012.

 Dr BÉATRICE VUAILLE
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
23.08.2012 à 16h48

« Bravo, c'est notre seul espoir. »

Répondre
 
22.08.2012 à 23h05

« Impressionnant, bravo. »

Répondre
 
22.08.2012 à 21h21

« L'admiration ne peut s'exprimer que par un silence. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le programme santé de Fillon trouble (aussi) Les Républicains

Fillon

Y a-t-il quelque chose qui cloche dans le programme santé de François Fillon ? Ses très proches jurent que non mais, au sein des... 6

Bisphénol A, PCB... les femmes enceintes très exposées en France

femme enceinte exposition perturbateur endocrinien

Plus de 70 % de taux d'exposition au bisphénol A, 99,6 % d'exposition à au moins un phtalate, 100 % d'exposition aux pyréthrinoïdes... les... Commenter

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter