Système d’information : les médecins libéraux se fédèrent pour la défense de la régulation libérale

Système d’information : les médecins libéraux se fédèrent pour la défense de la régulation libérale

21.08.2012
  • 1345543457366465_IMG_88138_HR.jpg

Les associations de régulateurs libéraux de onze départements travaillent depuis cet été à la création d’une fédération des acteurs départementaux impliqués dans la permanence des soins ambulatoires (PDSA). L’enjeu : défendre le maintien de systèmes d’information (SI) départementaux, outils informatiques qui permettent la régulation entre les appels relevant de la médecine générale et ceux relevant de l’aide médicale urgente. « Le SAMU de France veut un système d’information unique pour ses 101 SAMU et centres 15 alors que les médecins libéraux sont parfaitement satisfaits des systèmes en place, propres à chaque PDSA, explique le Dr Luc Duquesnel, vice-président du bureau (provisoire) de la fédération à naître. Avec le soutien de l’ASIP Santé [Agence des systèmes d’information partagés de santé, NDLR], le SAMU de France est en train de dépouiller les départements d’outils adaptés au travail des libéraux », déplore le médecin mayennais.

Afin de défendre et promouvoir un « outil informatique adapté à la régulation et à l’effection libérale », les médecins libéraux se réuniront une nouvelle fois en octobre lors d’une assemblée générale constitutive. « Une vingtaine de départements au minimum seront là », précise le Dr Duquesnel.

Les régulateurs libéraux ont d’ores et déjà reçu le soutien de MG France. Dans un communiqué, le syndicat rappelle qu’« aux horaires de la PDSA, plus de 80 % des appels reçus par ces centres d’appels relèvent de la PDSA et donc de la régulation libérale ». « Dans certains départements les associations de régulateurs libéraux évoquent des actions de grève si les blocages persistent, précise encore MG France. Le syndicat indique qu’il « soutiendra toutes les actions proposées par ces associations ».

 A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
FILLON

François Fillon : « Le gouvernement socialiste a montré son mépris des médecins »

« Pas question de toucher à l'assurance-maladie, et encore moins de la privatiser ». Après des semaines de polémique, le candidat LR à l'élection présidentielle détaille sa contre-attaque sur le terrain de la santé. Il reproche au gouvernement d'avoir voulu imposer aux médecins le tiers payant – dont il supprimera, s'il est élu, le caractère obligatoire. Entretien. 13

À Saint-Lunaire, branle-bas de combat pour remplacer un généraliste

st lunaire

À Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine), station balnéaire près de Dinard, la prochaine saison touristique donne des sueurs froides à la mairie. L... Commenter

Les décotes tarifaires unilatérales ne passent pasLes radiologues prêts au bras de fer avec la CNAM Abonné

radiologue

Furieux de l'entrée en vigueur de nouvelles baisses de tarifs et des forfaits techniques imposées par l'assurance-maladie, les radiologues... 3

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter