Les négociations en direct : le calendrier est fixé, objectif 17 octobre !

Les négociations en direct : le calendrier est fixé, objectif 17 octobre !

25.07.2012

La première réunion de négociations conventionnelles sur les dépassements d’honoraires s’est soldée par l’annonce d’un calendrier précis pour les trois prochains mois.

Assurance-maladie, syndicats médicaux et complémentaires se rencontreront sept fois (une fois par semaine) entre le mercredi 5 septembre et le mercredi 17 octobre, date de fin programmée des négociations. La prochaine réunion aura pour thème : « dépassements abusifs – définitions et sanctions ».

« J’ai bon espoir qu’on avance rapidement », a expliqué Frédéric van Roekeghem peu après 12h30, à la sortie de la séance. S’il « n’a pas senti de blocages » de la part des syndicats médicaux, le patron de la CNAM admet que « les voies de la négociation sont étroites ».

Afin de calmer les attentes des médecins, Frédéric van Roekeghem n’a pas exclu la possibilité d’ « examiner » les tarifs opposables « trop faibles ». Le directeur de l’assurance-maladie a « fait le lien » entre une « révision » de certains tarifs insuffisants et la diminution du reste à charge des assurés qui pourrait avoir lieu en conséquence.

Le directeur de l’assurance-maladie a aussi précisé que lors de cette première réunion, deux axes ont été abordés : comment « sanctionner de façon efficace » les dépassements abusifs, et pour ce faire, parvenir à mettre en place une procédure conventionnelle « qui ne soit pas liée aux décisions ordinales ».

Par contre, aucune précision n’a été apporté sur le contenu de l’enveloppe budgétaire allouée à la ville dans le cadre de l’ONDAM.

Cette première séance n’a guère convaincu le Dr Michel Chassang, président de la CSMF. « J’ai l’impression que ça va être compliqué », a-t-il indiqué à la sortie de la séance. « Mettre en place autant de réunions montre bien que l’assurance-maladie est à court d’idées pour résoudre le problème des dépassements d’honoraires », a-t-il encore précisé.

A.B-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
25.07.2012 à 22h04

« Comment accepter l'idée que la CNAM puisse mettre en place une procédure de sanction sur une part (le dépassement) qui ne la concerne en rien ? Bientôt il faudra justifier du choix de sa voiture pou Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter