Les coffres des hôpitaux sont vides, la FHF traque les liquidités

Les coffres des hôpitaux sont vides, la FHF traque les liquidités

20.07.2012
  • 1342790523365643_IMG_87951_HR.jpg

La Fédération hospitalière de France (FHF) s’alarme ce vendredi dans un communiqué de l’état de la trésorerie des hôpitaux publics. L’institution indique avoir lancé une enquête sur ce sujet – ainsi que sur les problèmes de financement des investissements rencontrés par les établissements.

De premiers retours permettent à la FHF d’estimer que « le besoin non couvert de financement de court terme (trésorerie) s’élève à 1,3 milliard d’euros » tandis que « 2 milliards d’euros » manqueraient pour financer les investissements hospitaliers.

Comment en est-on arrivé là ? Sous le double coup de la nouvelle réglementation bancaire (Bâle 3, qui entraîne une raréfaction des prêts) et du retrait du marché de la banque Dexia, très gros « prêteur » des hôpitaux, explique la FHF.

Le résultat, en tout cas, est pour la FHF que les hôpitaux sont à bout de souffle et qu’il faut trouver des solutions d’urgence. Si rien n’est fait, certains établissements risquent de « ne plus honorer leurs charges, alors même que leur situation financière est saine », met en garde la Fédération qui propose des parades d’action immédiate.

Parmi ces solutions – soumises ces derniers jours au gouvernement et aux parlementaires – : la modification de l’arrêté de 2008 sur le versement de l’assurance-maladie aux établissements de santé, afin d’avancer de plusieurs jours les paiements aux établissements ; l’accès à des prêts de court terme auprès de la Caisse des dépôts et consignations ; l’incitation de la Banque postale à servir les établissements de santé ; le dégel des crédits MIGAC mis en réserve...

À plus long terme, la FHF suggère également une nouvelle fois que les hôpitaux puissent mutualiser leurs ressources financières via la création d’un « Livret H » ou qu’ils soient autorisés à émettre des billets de trésorerie.

 K. P.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 11

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 9

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter