Qui veut acheter l'Hôtel de Miramion à l'AP-HP ?

Qui veut acheter l'Hôtel de Miramion à l'AP-HP ?

29.06.2012
  • Miramion

Sis au 47, quai de la Tournelle, dans le 5e arrondissement de la capitale, l'Hôtel particulier dit « de Miramion » est à vendre. Son propriétaire ? L'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP). Son acquéreur ? Mystère... Mais plus pour très longtemps.

Car ce vendredi, passées 13 heures, l'agent en charge de ce dossier n'acceptera plus d'offres. Sa « consultation publique » sera close. Il sera procédé à « l'ouverture des enveloppes ». Au début du moins de juillet, l'audition des meilleurs candidats à l'achat suivra. Puis... : au plus convaincant la promesse de vente !

L'AP-HP se sépare des bijoux de famille – il y a quelques années, c'est le théâtre Mogador qu'elle a cédé. Outre que toutes les rentrées d'argent sont les bienvenues, l'institution considère que la gestion d'un patrimoine immobilier n'est pas ce qu'elle fait le mieux. Cette politique de cession est pratiquée aujourd'hui par tous les grands CHU un peu foncièrement nantis.

Une petite voix s'inquiète de la prochaine vente de Miramion : celle de l'Association des amis du musée de l'AP-HP (ADAMAP).
« Leur » musée est abrité quai de la Tournelle depuis sa création, en 1934. Son déménagement à l'Hôtel-Dieu est programmé. Un projet auquel l'association souscrit, à ceci près que l'opération se fait, à ses yeux, dans des conditions trop « précipitées ». La sécurité de collections « d'une valeur inestimable » ne sera pas garantie, estime-t-elle.

« Nous refusons que l'avenir du musée de l'AP-HP soit hypothéqué dans la hâte et la confusion », explique le Pr Jean-François Moreau, président de l'ADAMAP, qui remue ciel et terre pour que la vente de Miramion soit « différée ».

À l'AP-HP, on se veut rassurant. On rappelle que quelque 70 à 80 % des collections du musée ne sont pas stockées à Miramion mais... à Bicêtre. Et qu'il a été décidé, en attendant l'implantation dans les « nouveaux murs » de l'Hôtel-Dieu, d'organiser des expositions itinérantes sur site – la première, consacrée aux vêtements, ouvrira en septembre à l'occasion des 400 ans de La Pitié.

> K. P.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 11

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... Commenter

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 1

La CSMF réclame une loi de santé rectificative et détaille son projet politique

ortiz

À un mois du premier tour de la présidentielle, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a placé le futur président de la Rép... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter