Députés PS « en pointe » sur la santé : les changements, c’est maintenant

Députés PS « en pointe » sur la santé : les changements, c’est maintenant

29.06.2012
  • 1340987743362416_IMG_87195_HR.jpg

Le renouvellement des « têtes d’affiche » socialistes sur les questions de santé et de protection sociale se poursuit à l’Assemblée nationale. En milieu de semaine d’abord, la députée de la 1re circonscription de Haute-Garonne, Catherine Lemorton, a pris du galon, nommée présidente de la très stratégique commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale. Dans un communiqué, cette pharmacienne de Toulouse âgée de 51 ans mesure « l’ampleur » de la tâche. « En cette période de désarroi social, juge-t-elle, les problématiques abordées dans cette commission représentent un vaste chantier : emploi, formation professionnelle, accès au système de soins, politique de la famille, accompagnement des personnes âgées, prise en charge de la perte d’autonomie et du handicap... »

Députée active sur les questions de santé lors de la précédente législature, Catherine Lemorton avait été pressentie pour faire partie du premier gouvernement Ayrault en tant que ministre de la Santé. Elle est notamment connue pour son rapport parlementaire de 2008 sur la prescription, la consommation et la fiscalité des médicaments (rapport qui insistait sur la « consommation record » de médicaments en France et n’épargnait pas le lobby pharmaceutique).

Jean-Marie Le Guen à la tête de la commission des Affaires étrangères

Un autre renouvellement de taille est intervenu, plus discret. Le Dr Jean-Marie Le Guen, député socialiste de Paris, omniprésent sur les questions de santé au cours de la précédente législature, qui avait lui aussi été cité pour le ministère de la Santé, a choisi pour sa part de migrer à la commission... des Affaires étrangères.

Reste à savoir maintenant quels députés socialistes seront aux manettes du prochain projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), en tant que rapporteurs des différents volets du texte (recettes et équilibre général, maladie...). Le nom du député et cardiologue Gérard Bapt circule déjà...

 C. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Docétaxel : 48 décès en 20 ans selon l'enquête de pharmacovigilance

docetaxel

Les résultats consolidés de l'enquête nationale de pharmacovigilance diligentée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des... 1

L'ordonnance très libérale de la patronne de l'iFRAP pour « sauver la santé »

Agnès Verdier-Molinié

Agnès Verdier-Molinié ne manque pas d'idées. La directrice de la Fondation iFRAP, think tank libéral qui étudie l’efficacité des politiques... 20

Des médecins de Pau pétitionnent contre les pénalités visant les patients « hors parcours »

petition

« Nous demandons un moratoire pour stopper les sanctions financières dont sont victimes les patients ne trouvant pas de médecin traitant. »... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter