En Allemagne, la circoncision ne peut pas être religieuse

En Allemagne, la circoncision ne peut pas être religieuse

27.06.2012
  • 1340811031361859_IMG_87079_HR.jpg

En s’opposant à la circoncision rituelle, la justice allemande a provoqué hier un tollé dans la communauté juive. Mais ce rituel est également pratiqué dans le monde musulman et dans certaines églises orthodoxes orientales. Dans un jugement qui devrait faire jurisprudence, le tribunal de grande instance de Cologne a estimé que cette modification corporelle, « durable et irréparable » était « contraire à l’intérêt de l’enfant qui doit décider plus tard par lui-même de son appartenance religieuse », selon ce jugement qui n’interdit toutefois pas cet acte à des fins médicales.

« Le droit d’un enfant à son intégrité physique prime sur le droit des parents », ont indiqué les juges. Les droits des parents en matière d’éducation et de liberté religieuse ne sont pas bafoués s’ils attendent que l’enfant soit en mesure de décider d’une circoncision comme « signe visible d’appartenance à l’islam », poursuit le tribunal.

661 millions d’hommes circoncis

Le Conseil central des juifs d’Allemagne a vivement réagi à cette décision judiciaire, estimant qu’il s’agissait d’« une intervention gravissime et sans précédent dans les prérogatives des communautés religieuses ».« La circoncision des nouveaux nés garçons est un élément essentiel de la religion juive et est pratiquée depuis des milliers d’années partout dans le monde », a insisté le président du Conseil, Dieter Graumann, dans un communiqué, en demandant aux députés allemands de légifèrer sur la question. Selon l’Organisation mondiale de la santé, en 2009, 661 millions d’hommes de plus de 15 ans seraient circoncis, soit environ 30 % de la population masculine mondiale.

Cette décision judiciaire est « extrêmement importante pour les médecins car ils ont pour la première fois une base légale sur laquelle s’appuyer », a assuré un expert en droit, Holm Putzke, dans le Financial Times Deutschland (FTD), lequel voit dans ce jugement une « césure ». La justice allemande avait été saisie du cas d’un médecin généraliste de Cologne qui avait circoncis un petit garçon de 4 ans à la demande de ses parents musulmans. Or quelques jours après l’intervention, l’enfant avait dû être admis aux urgences pour des saignements. Le parquet de la ville avait alors engagé des poursuites contre le médecin. Ce dernier avait été relaxé en première instance puis en appel, le tribunal estimant qu’à l’époque des faits il n’était pas en mesure de déterminer s’il agissait illégalement.

STÉPHANIE HASENDAHL
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
06.07.2012 à 10h36

« La circoncision est reconnue aujourd'hui comme un élément majeur dans la prévention des MST et du cancer du col utérin pour la partenaire sexuelle; alors est-ce bien raisonnable de l'interdire, comp Lire la suite

Répondre
 
02.07.2012 à 17h06

« Comme infirmière dans un grand hôpital de l'est de la France je peux témoigner que la grande majorité des "circoncision rituelles" effectuées dans le service où je travaillais étaient effectuées (et Lire la suite

Répondre
 
28.06.2012 à 23h15

« A Pau, certains chirurgiens, pas tous acceptent de réaliser une circoncision pour des motifs non médicaux, mais l'acte n'est en aucun cas remboursé. »

Répondre
 
27.06.2012 à 19h39

« En France, les seules circoncisions remboursées par la sécu sont musulmanes, les communauté juives font appel à un homme de l'art, spécialiste, le mohel qui effectue la circoncision à la maison, lor Lire la suite

Répondre
 
27.06.2012 à 19h14

« Quand on sait ce qui se passe en France, le coût pour la sécu de ces soi-disant posthectomies, on se prend à rêver. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 20

Guérilla tarifaireC à 25 euros : les généralistes contestataires de Romillé traduits en commission paritaire Abonné

Cinq médecins de Romillé (Ille-et-Vilaine) sont convoqués aujourd'hui devant leur caisse primaire, à Rennes, pour avoir facturé leurs... Commenter

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... 3

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter