Contraintes à l’installation : l’Ordre national propose un moratoire jusqu’à la mi-octobre

Contraintes à l’installation : l’Ordre national propose un moratoire jusqu’à la mi-octobre

25.06.2012
  • 1340620707360957_IMG_86866_HR.jpg

Au cours de l’Assemblée générale extraordinaire du CNOM (réunissant l’ensemble des conseillers nationaux, ainsi que les présidents et secrétaires généraux des ordres départementaux) qui s’est tenue samedi à Paris, les participants ont débattu dans un climat agité des propositions de l’Ordre national, rendues publiques fin mai, sur l’encadrement de la liberté d’installation et des dépassements d’honoraires.

Soucieuse de calmer le jeu après la levée de boucliers qui avait suivi leur publication, l’institution a proposé la mise en place d’un moratoire sur ces propositions jusqu’à la mi-octobre. « Il convient d’approfondir la réflexion, et ce, sans délai », précise le CNOM dans un communiqué que « Le Quotidien » a pu consulter, et qui devrait être rendu public dans la journée.

Prochaine AG le 13 octobre

L’institution, qui juge avoir levé « deux tabous » avec ses recommandations, invite l’ensemble des conseils départementaux à se réunir pour envisager des solutions. Une prochaine Assemblée générale aura lieu à Paris le 13 octobre pour faire le point sur ce dossier.

Si le communiqué se veut apaisant, des participants à cette AG précisent que bon nombre de représentants des conseils départementaux ont vivement critiqué le mode de communication et de fonctionnement insuffisamment collégial du CNOM dans ce dossier. Un président de conseil départemental explique que si beaucoup de ses confrères ont profité de cette AG pour dire le fond de leur pensée, il n’était cependant pas possible « d’envisager une demande de démission (du bureau du CNOM) sans un accord minimum entre les départements les plus en pointe de la contestation ». S’agissant des préconisations ordinales sur la régulation de l’installation, un autre président de CDOM juge que « c’était plus la méthode qui était stupide et mortifère que les thèmes abordés ».

Un certain nombre de conseils départementaux ont déjà prévu des réunions avec les étudiants et jeunes médecins pour élaborer des propositions « d’ici la fin septembre ».

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
27.06.2012 à 11h02

« Notre président n'était-il pas médecin radiologiste dans les Hauts de Seine ?
Voilà qui donne une grande autorité morale pour envoyer d'autres dans des zones défavorisées ou des déserts médicaux... Lire la suite

Répondre
 
26.06.2012 à 17h06

« Basta ! Dehors ! »

Répondre
 
26.06.2012 à 12h11

« C'était une des propositions du candidat Mitterrand. »

Répondre
 
25.06.2012 à 20h48

« J'ai fait un rêve : la disparition du conseil de l'Ordre. »

Répondre
 
25.06.2012 à 19h31

« Pourquoi, plutôt que de prendre en otage les jeunes médecins, ne pas obliger les médecins retraitants qui ont déjà le privilège de pouvoir toucher leur retraite tout en remplaçant à exercer uniqueme Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
desert

La démographie chancelle dans la capitaleParis, futur désert médical ? Abonné

Année après année, la capitale perd ses médecins libéraux, spécialement ses généralistes. Coût exorbitant du foncier et des loyers, poids des charges, difficultés de circulation, mise aux normes, concurrence du public : les raisons de la crise libérale ne manquent pas et les autorités peinent à trouver des remèdes. 3

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... 2

Un quart des patients éviteraient des biopsies inutilesL'IRM défend sa place en 1e intention dans le cancer de la prostate Abonné

irm prostate

Une IRM mutiparamétrique permettrait d'éviter les biopsies inutiles chez un patient sur quatre, suggère l'étude PROMIS dans «The Lancet ».... 1

Réforme du troisième cycle : les jeunes voient rouge, s'estimant exclus des discussions

internes

Le torchon brûle autour de la réforme du troisième cycle des études médicales. L'Intersyndicat national des internes (ISNI) et... 5

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter