L’Académie s’empare des nuisances sonores de voisinage

L’Académie s’empare des nuisances sonores de voisinage

11.06.2012
  • 1339425171356941_IMG_85868_HR.jpg

L’Académie nationale de médecine estime que la réglementation pour lutter contre les nuisances sonores dans l’habitat, bien que complexe, montre ses limites. Pour les Académiciens, même de simples vibrations sonores peuvent être perçues comme des nuisances. « De simple désagrément, elles peuvent devenir une réelle source de stress constituant alors un problème de santé publique portant atteinte à la qualité de vie. Leurs répercussions sur la santé deviennent un enjeu économique », précisent-ils.

La persistance du bruit à l’intérieur du logement peut avoir différents effets sur la santé. Le rapport rappelle un sondage SOFRES de 2010 qui révèle que deux Français sur trois se plaignent du bruit à leur domicile dont 19 % souvent et 4 % en permanence. Une autre enquête, du Centre d’information et de documentation du bruit (CIDB), établit les conséquences subjectives du bruit de voisinage. Ainsi, 35 % des personnes interrogées ont accusé le bruit d’être à l’origine de perturbations du sommeil, de fatigue, de stress, de tension nerveuse, de dépression ou de prise médicamenteuse.

« Quand on sait que la qualité du sommeil est une condition préalable essentielle d’un bon fonctionnement physiologique et mental, on mesure les effets délétères pour l’individu exposé au bruit et leurs conséquences en terme d’augmentation des consultations médicales, des achats de somnifères, et plus globalement des dépenses de santé », poursuivent les Académiciens.

Des conséquences cardio-vasculaires

Mais les nuisances sonores peuvent avoir d’autres effets sur la santé. « Le bruit pourrait être à l’origine de 3 % des décès par maladies cardiaques ischémiques. Par effet de stress, il entraîne des modifications endocriniennes (augmentation de la sécrétion des catécholamines et du cortisol) qui ont des répercussions sur le système immunitaire », explique l’Académie nationale de médecine qui insiste sur la nécessité de respecter la réglementation acoustique dans les constructions neuves et déplore la rareté des contrôles.

Les académiciens énoncent une série de recommandations pour que la « qualité acoustique » devienne un label. Ils souhaitent, par exemple, que les entreprises et les architectes travaillant dans l’habitat soient sensibilisés, formés et qualifiés sur les questions de nuisances sonores. Ils suggèrent également que les particuliers soient informés sur les qualités acoustiques de leur futur logement et qu’ils puissent bénéficier de conseils. Dans ce cadre, ils proposent de mettre en place des « offices bruit » auprès des municipalités avec une possibilité de médiation.

L’Académie souhaite enfin que la lutte contre le bruit soit inscrite dans tous les programmes nationaux de promotion de la qualité de vie et que la maîtrise du bruit fasse partie des campagnes de sensibilisation à l’environnement.

CÉCILE RABEUX
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
20.06.2012 à 09h50

« Excellent. Passer à l' action »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter