Automédication : 400 millions d’euros d’économies possibles, selon l’AFIPA

Automédication : 400 millions d’euros d’économies possibles, selon l’AFIPA

05.06.2012
  • 1338900007355086_IMG_85367_HR.jpg

L’association professionnelle représentant les industriels des médicaments d’automédication (AFIPA), a présenté ce mardi une étude (1) sur l’intérêt économique du délistage (ou « switch ») de certaines molécules relevant d’indications et de pathologies adaptées à l’automédication.

L’AFIPA défend l’idée que certains délistages, c’est-à-dire le passage d’une prescription médicale obligatoire à une prescription facultative, permettraient à l’assurance-maladie de faire des économies sur la consultation et sur le remboursement du médicament prescrit par le médecin.

Selon l’association, 34 indications et 114 médicaments sont éligibles à l’automédication et permettraient l’économie de 398,4 millions d’euros. En tête, les traitements du reflux gastro-œsophagien pourraient procurer 94,8 millions d’euros. La rhinite allergique (88,7 millions d’euros) et la migraine (25,5 millions d’euros) sont les deux autres pathologies ciblées par l’AFIPA.

« Certaines molécules concernant un plus grand nombre de pathologies (infections urinaires de la femme, infections gynécologiques, constipation) peuvent être délistées, à condition que le diagnostic une fois posé, le patient soit bien éduqué à l’automédication et le rôle de conseil du pharmacien reconnu et renforcé », précise le Pr Alain Baumelou, néphrologue à la Pitié-Salpêtrière.

En France, seuls le Minoxidil et le Pantoprazole ont été délistés ces deux dernières années. L’automédication représente 6,4 % du marché des médicaments, soit deux milliards d’euros, contre une moyenne de 10,4 % en Europe.

(1) Etude réalisée par Celtipharm du 15 décembre 2011 au 30 mars 2012 à partir d’une liste de 82 indications et pathologies élaborée en 2008 par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM, ex-AFSSAPS).

ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
07.06.2012 à 14h54

« Si une association d'industriels pharmaceutiques défend l'automédication, c'est seulement qu'elle sera rentable pour eux. Les economies de la sécu ne sont pas leur problème.

Rentable pour la sécu ? Lire la suite

Répondre
 
06.06.2012 à 12h02

« Aux USA les pharmacies sont organisées en drugstores (Rite Aid, Duane Read ou Target etc.) ouverts 24h/24 et 7j/7. L’automédication prend une part importante de ce marché du médicament (+ de 60%). I Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... 2

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 65

Primaire à gauche : pleins feux sur la santé, la protection sociale et les mutuelles !

debat

Jeudi soir, la première demi-heure du troisième débat de la primaire à gauche a montré à quel point la santé et la protection sociale sont... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter