Une thérapie génique allonge la vie des souris

Une thérapie génique allonge la vie des souris

16.05.2012
  • 1337180490349393_IMG_83890_HR.jpg

Une thérapie génique d’un genre original est rapportée par des chercheurs Espagnols. Maria Blasco, Eduard Ayuso et coll. (Barcelone) annoncent avoir obtenu un allongement de la durée de vie de souris après une thérapie génique.

Les chercheurs ont traité des souris de 1 an (animal adulte) et de 2 ans (animal âgé), et obtenu un allongement de la durée de vie des animaux de 24 % dans le premier cas et de 13 % dans le deuxième. Le traitement a de surcroît amélioré l’état de santé des souris, retardant le moment de survenue des maladies liées à l’âge, telles que l’ostéoporose et l’insulinorésistance. Les altérations de la coordination musculaire semblent également retardées.

La thérapie génique a consisté à traiter les animaux par un virus à ADN modifié, dont certains gènes ont été remplacés par ceux de la télomérase. La télomérase a un rôle clef dans le vieillissement. Cette enzyme répare les extrémités des chromosomes (télomères), évitant leur raccourcissement. On sait que les télomères se raccourcissent à chaque division cellulaire et perdent leur fonctionnalité. Une telle thérapie génique est capable de « remettre à zéro les pendules biologiques ».

Une injection unique a suffi. « Cette étude montre qu’il est possible de développer une thérapie génique fondée sur la télomérase, sans accroître l’incidence des cancers », écrivent Blasco et coll.

Jusqu’ici, les tentatives d’allongement de longévité s’appuyaient sur une modification des gènes des animaux à des stades embryonnaires, une approche impraticable chez les humains. Cette thérapie génique pourrait trouver une application dans des maladies liées à des télomères anormalement courts comme dans certaines fibroses pulmonaires.

EMBO Molecular Medicine, 14 mai 2012.

 Dr BÉATRICE VUAILLE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
desert

La démographie chancelle dans la capitaleParis, futur désert médical ? Abonné

Année après année, la capitale perd ses médecins libéraux, spécialement ses généralistes. Coût exorbitant du foncier et des loyers, poids des charges, difficultés de circulation, mise aux normes, concurrence du public : les raisons de la crise libérale ne manquent pas et les autorités peinent à trouver des remèdes. 3

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... 2

Un quart des patients éviteraient des biopsies inutilesL'IRM défend sa place en 1e intention dans le cancer de la prostate Abonné

irm prostate

Une IRM mutiparamétrique permettrait d'éviter les biopsies inutiles chez un patient sur quatre, suggère l'étude PROMIS dans «The Lancet ».... 1

Réforme du troisième cycle : les jeunes voient rouge, s'estimant exclus des discussions

internes

Le torchon brûle autour de la réforme du troisième cycle des études médicales. L'Intersyndicat national des internes (ISNI) et... 5

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter