Condamnés pour avoir diffamé Montebourg, les chirurgiens de l’UCDF font appel

Condamnés pour avoir diffamé Montebourg, les chirurgiens de l’UCDF font appel

14.05.2012
  • 1337005665348779_IMG_83775_HR.jpg

Le Dr Philippe Cuq a fait appel de sa condamnation par la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Le président de l’Union des chirurgiens de France (UCDF) a en effet été condamné, jeudi, à verser un euro de dommages et intérêts, 1 000 euros d’amende avec sursis et 2 000 euros de frais de justice, pour avoir diffamé publiquement Arnaud Montebourg.

Les faits remontent à 2007. Dans son journal de campagne pour les élections législatives, le député socialiste de Saône-et-Loire dénonce le « racket des malades à qui l’on demande des pots-de-vin en liquide », « des abus », des « dessous-de-table », ciblant le chirurgien d’une clinique privée de la ville de Chalon-sur-Saône. L’UCDF défend le praticien en des termes vifs. Arnaud Montebourg dépose plainte en juin 2007 pour diffamation publique contre le syndicat qui le met en cause dans un communiqué intitulé « Halte à la calomnie ».

La justice avait relaxé le praticien

Le tribunal correctionnel de Paris vient de donner raison au député socialiste. L’élu se félicite de cette décision, soulignant qu’il a été « animé par la mise en œuvre des pouvoirs dont il dispose au titre de sa fonction parlementaire avec pour seul but la recherche de la vérité dans l’intérêt de ses administrés ».

Le Dr Philippe Cuq se dit pour sa part « très surpris par cette décision de justice ».« Il y a deux poids, deux mesures, regrette le chirurgien. Arnaud Montebourg a le droit de dire que les chirurgiens prennent des dessous-de-table dans son journal de campagne et nous sommes condamnés quand nous évoquons une calomnie ».

Le président de l’UCDF rappelle que le praticien ciblé par les attaques du député « a été relaxé après une enquête extrêmement minutieuse » allant jusqu’à l’épluchage de ses comptes bancaires.

Arnaud Montebourg a quant à lui été poursuivi par le chirurgien de Chalon-sur-Saône pour diffamation mais il a été relaxé en novembre 2010 par le tribunal correctionnel de Lyon, relaxe confirmée par la cour d’appel de Lyon en mai 2011.

 CH.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
16.05.2012 à 21h48

« Politiques, tous pourris. »

Répondre
 
odile m Médecin ou Interne 15.05.2012 à 16h38

« Ce n'est que le début de nos ennuis, chers confrères. »

Répondre
 
15.05.2012 à 15h05

« La belle justice irréprochable voulue par le nouveau président démarre bien... »

Répondre
 
julien d Etudiant en santé 14.05.2012 à 23h24

« Décidément, ce député, qui, pour sauver l’HONNEUR, aime à ce vautrer dans les bauges mediatico-juridiques, cachant sa nauséabonde et inepte littérature derrière une belle fonction républicaine. La v Lire la suite

Répondre
 
14.05.2012 à 21h40

« Les politiques, c'est : faites ce que je dis, pas ce que je fais. Ensuite il faut répondre : "amen"... »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter