Les régimes restrictifs mis à mal par l’étude Nutrinet-santé

Les régimes restrictifs mis à mal par l’étude Nutrinet-santé

10.05.2012
  • 1336655239347835_IMG_83509_HR.jpg

La répétition des régimes et les régimes restrictifs « marketés » s’avèrent moins efficaces à long terme que les régimes basés sur le suivi global des recommandations nutritionnelles, indiquent les premiers résultats d’une enquête spécifique menée auprès de 18 188 participants à l’étude Nutrinet-santé.

Parmi les 223 000 internautes actuellement inscrits à l’étude Nutrinet-Santé, 18 188 « Nutrinautes » ont déclaré avoir suivi au moins un régime amaigrissant durant leur vie (87 % sont des femmes et 13 % des hommes). Au cours des trois dernières années, 31 % ont opté pour un régime restrictif commercial reposant sur une méthode définie (la méthode Dukan pour les deux tiers des déclarants) ; 23 % se sont lancés dans un régime restrictif « fait maison » (un seul type de restriction spécifique, prise de substituts de repas ou de produits diététiques) ; 10 % ont choisi un régime « marketé » visant à suivre une alimentation équilibrée et incluant une méthode de « coaching » (de type « Weight watchers »). Enfin, 35 % ont préféré un régime basé sur un suivi global des recommandations nutritionnelles portées par le Programme national nutrition santé (PNNS).

Au niveau des résultats, 75,5 % des personnes ayant effectué des régimes basés sur un suivi global des recommandations nutritionnelles jugent l’approche efficace à long terme concernant l’évolution de leur poids contre 61,3 % pour les régimes commerciaux visant à suivre une alimentation équilibrée avec coatching, 59 % pour les régimes restrictifs « faits maison » et 51,1 % pour les régimes restrictifs « marketés ». En outre, 40 % des sujets ayant suivi un régime restrictif portant un nom de marque avec méthode définie considèrent que leur régime a eu une efficacité uniquement à court terme, contre 18 % pour ceux ayant suivi un régime sur la base d’un suivi global des recommandations nutritionnelles.

Moins de sport

Il faut dire que les nutrinautes ayant opté pour un régime restrictif n’ont majoritairement guère augmenté leur activité physique habituelle (47,5 % pour les « faits maison » et 39,2 % pour les méthodes commerciales contre 57,5 % pour les régimes basés sur un suivi des recommandations nutritionnelles et 57,3 % pour les régimes prônant une alimentation équilibrée avec coaching). D’une manière générale, les sujets ayant réalisé de multiples régimes sont aussi plus nombreux à les considérer comme inefficaces à long terme.

Par rapport aux régimes basés sur le suivi global des recommandations nutritionnelles, les régimes restrictifs « marketés » s’avèrent moins bien tolérés, plus compliqués à suivre et frustrants, souligne l’enquête. Les régimes considérés les plus difficiles à suivre par les « nutrinautes » s’avèrent ceux basés sur l’utilisation de substituts de repas/produits diététiques (46,2 %) et le régime Dukan (43 %). Loin devant le régime Chrononutrition (25,4 %), le régime Cohen (22,3 %), la méthode « Weight watchers » (21,8 %) ou les régimes basés sur un suivi global des recommandations nutritionnelles (28,6 %). Cette dernière approche déjà reconnue « comme associé à un moindre risque de prise de poids », offre aussi « les meilleures chances de réduction de poids (notamment chez les jeunes en surpoids) », conclut l’enquête.

 DAVID BILHAUT
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
11.05.2012 à 09h38

« Et l'efficacité à 5 ans? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le programme santé de Fillon trouble (aussi) Les Républicains

Fillon

Y a-t-il quelque chose qui cloche dans le programme santé de François Fillon ? Ses très proches jurent que non mais, au sein des... 6

Bisphénol A, PCB... les femmes enceintes très exposées en France

femme enceinte exposition perturbateur endocrinien

Plus de 70 % de taux d'exposition au bisphénol A, 99,6 % d'exposition à au moins un phtalate, 100 % d'exposition aux pyréthrinoïdes... les... Commenter

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter