Un système D pas formidable pour les défibrillateurs

Un système D pas formidable pour les défibrillateurs

09.05.2012
Une personnalité de type D suit une évolution moins favorable que la moyenne après l’implantation d’un défibrillateur, ont observé Susanne Pedersen et coll. (Rotterdam), qui publient leurs résultats dans « Circulation ».
  • 1336571886347638_IMG_83452_HR.jpg

La personnalité de type D (D pour distressed), personnalité stressée, tend à éprouver des émotions négatives et à ne pas pouvoir les partager avec autrui par crainte du rejet.

Une étude a été menée chez 383 patients porteurs d’un défibrillateur implantable permettant de délivrer un choc pour restaurer un rythme sinusal en cas d’arythmie menaçante. Résultat : après le choc, ces patients-là présentaient une altération de l’état général.

« Ce résultat démontre que le traumatisme du choc de défibrillation n’est pas le seul facteur à contribuer au sens du bien-être chez un patient », soulignent Pedersen et coll. Et cela fait identifier un sous-groupe de patients qui aurait besoin d’une attention particulière pour améliorer leur survie.

Parmi les patients dont le défibrillateur s’active pendant la première année, il convient donc d’identifier le sous-groupe des personnes de type D. Les participants de l’étude (79 % sont des hommes) ont répondu à un questionnaire pour déterminer s’ils ont une personnalité de type D. Ils étaient invités à donner leur commentaire devant des notions telles que : « Je suis souvent malheureux » ou « Je suis une personne fermée ».

On a aussi demandé à ces praticipants de coter leur état de santé. Ceux qui ont reçu un choc électrique du défibrillateur au cours de la première année, ont coté leur santé entre 3 et 13 points de moins que ceux qui n’ont pas eu de choc. Les patients de type D se sont donné des scores de 2 à 8 points inférieurs aux autres. Enfin, les patients qui réunissent les deux critères (personnalité de type D et choc électrique), se cotent avec jusqu’à 30 points en moins.

Circulation : Cardiovascular Quality and Outcomes, 8 mai 2012.

 Dr BÉATRICE VUAILLE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Temps de travail non respecté : les internes de Marseille mettent en demeure l'AP-HM

aphm

Le Syndicat autonome des internes des hôpitaux de Marseille (SAIHM) a sommé, ce lundi 16 janvier, l'Assistance publique-Hôpitaux de... 1

Légalisation du cannabis : non pour Valls et Montebourg, oui pour les autres candidats à la primaire à gauche

cannabis

Les sept candidats à la primaire de la gauche ont exprimé leurs diverses positions au sujet du cannabis lors du deuxième débat télévisé, le... Commenter

Pourquoi je refuse le tiers payant : le SML édite à son tour une affiche

sml

Le refus de la généralisation du tiers payant obligatoire continue d'inspirer les syndicats de médecins libéraux. Après l'affiche de la... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter