Déficits : dans sa lettre aux finalistes, Bayrou défend la « règle d’or » constitutionnelle | Le Quotidien du Médecin

Déficits : dans sa lettre aux finalistes, Bayrou défend la « règle d’or » constitutionnelle

27.04.2012
  • 1335529044346113_IMG_83154_HR.jpg

Ce n’est pas une surprise : dans sa lettre à Nicolas Sarkozy et François Hollande, François Bayrou insiste sur le respect de la règle d’or européenne sur le retour à l’équilibre des comptes publics et sociaux. « Pour moi, la décision constitutionnelle de renoncer pour l’avenir aux facilités du déficit, du moins en période de croissance, la « règle d’or », doit s’imposer à tous les pays qui ont l’euro en partage, écrit le président du MoDem. Non pas pour faire plaisir aux marchés, ou à Bruxelles, mais parce que c’est le seul moyen d’éviter pour la France et les Français (...) la catastrophe sociale qui s’annonce. »

Appliquée aux lois de finances (budget de l’État) et aux lois de financement de la Sécurité sociale, la règle d’or consiste à encadrer strictement la trajectoire budgétaire. Des planchers de recettes et des plafonds de dépenses seraient fixés annuellement. L’objectif étant d’atteindre l’équilibre en trois ans. Les budgets proposés par le gouvernement et votés par le Parlement devront se conformer à cette règle d’or, sous peine d’être annulés par le Conseil constitutionnel.

Contrairement à Nicolas Sarkozy, François Hollande a exprimé son opposition à une règle d’or budgétaire « constitutionnelle ».

C. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
29.04.2012 à 02h12

« Cette règle d'or, vous auriez pu l'appliquer depuis Maastricht puisque cette règle existe déjà dans le traité européen. Vous tous, dans l'illégalité européenne en vous disant européens, vous avez fa Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

SexophobieL'homophobie, la phobie que les sexologues ne prennent pas en charge

Sexophobie - L'homophobie, la phobie que les sexologues ne prennent pas en charge-0

La peur du sexe, c’est grave Docteur ? Ça se soigne ? Tout au long de l’été, des médecins décryptent pour « le Quotidien » quelques phobies... Commenter

Médicaments et sérendipitéViagra, un échec comme traitement de l'angine de poitrine

viagra

Testé dans le traitement des maladies coronariennes, le sildénafil n'a pas apporté les résultats attendus. Mais les patients traités ont... Commenter

Médecin et fier de l'être« Fière tous les jours et tout le temps »

fiere

Leur engagement pour la médecine a pris tout son sens à la suite d’un évènement particulier. Ils nous racontent en quelques lignes cet... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter