Les vertus cognitives des myrtilles et des fraises | Le Quotidien du Médecin

Les vertus cognitives des myrtilles et des fraises

26.04.2012
Des chercheurs ont montré que la consommation de certains fruits rouges réduisait le déclin cognitif de 2,5 ans, en moyenne, chez les femmes de 65 ans et plus.
  • 1335456097345935_IMG_83122_HR.jpg

Les myrtilles et les fraises sont non seulement délicieuses, mais aussi vertueuses. Les flavonoïdes présents dans les baies sont doués de propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, qui peuvent expliquer un résultat étonnant : la consommation de ces fruits est à même de réduire le déclin cognitif. Ce résultat provient de l’étude Nurse’s Health Study, une cohorte de 121 700 femmes étudiée depuis 1976.

Depuis 1980, on surveille la composition alimentaire d’un certain nombre de sujets. Entre 1995 et 2001, les fonctions cognitives de 16 010 sujets de plus de 70 ans ont été mesurées. Chez les femmes de 65 ans et plus, les anthocyanidines et flavonoïdes contenues dans les fraises et les myrtilles entraînent un ralentissement du déclin cognitif de 2,5 ans en moyenne. C’est ce qui apparaît quand on compare les femmes qui mangent le plus de ces baies avec celles qui en mangent le moins. C’est la première fois qu’est apportée une preuve épidémiologique d’un ralentissement du déclin cognitif par la consommation des baies.

« Annals of Neurology », 26 avril 2012.

 Dr BÉ. V.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
26.04.2012 à 21h54

« OK »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Suicides à l'hôpital : Touraine promet un plan pour l’amélioration de la qualité de vie au travail

touraine tours

Marisol Touraine a évoqué une nouvelle fois devant les directeurs des soins la question du suicide des personnels hospitaliers, après le... 1

Une étude suggère un lien entre la prise récente d'anti-inflammatoires et le risque d'insuffisance cardiaque chez les plus de 70 ans

Alors que les effets cardiovasculaires, en particulier l'insuffisance cardiaque, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont connus... Commenter

Vaccination : les généralistes veulent des mesures pour retrouver la confiance des patients

Vaccination

« Les médecins généralistes sont en majorité convaincus de l'importance de la vaccination, mais dans un contexte de débats publics et de pol... 2

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter