Grossesse : attention au « prédiabète »

Grossesse : attention au « prédiabète »

12.04.2012
Les femmes ayant une surcharge pondérale modérée et une hyperglycémie légère ont un risque de macrosomie plus important que ce que l’on croyait.
  • 1334242997341464_IMG_82051_HR.jpg

Il ne suffit pas d’écarter une obésité et un diabète gestationnel. Les femmes enceintes en simple surcharge pondérale avec une hyperglycémie limite ont elles aussi un risque augmenté de bébé macrosome. Bien plus que ce que l’on avait imaginé. D’après une étude de la Northwestern University, elles seraient plus exposées qu’en cas d’obésité seule ou de diabète gestationnel isolé. « Il faut s’occuper de façon aussi urgente des femmes présentant une surcharge pondérale associée à une hyperglycémie légère que de celles présentant une obésité ou un diabète gestationnel », commente le Pr Boyd Metzger, endocrinologue au Northwestern Hospital et investigateur principal.

23 316 femmes dans 9 pays

Les résultats sont issus de l’étude HAPO (Hyperglycemia and Adverse Pregnancy Outcome) ayant inclus 23 316 femmes dans 9 pays. Alors que les patientes obèses représentaient 16 % du groupe et celles ayant un diabète gestationnel 13,7 %, les femmes en surpoids avec hyperglycémie limite comptaient pour 6 %. Si la situation la plus à risque reste celle où la mère présente à la fois un diabète gestationnel et une obésité, l’association d’hyperglycémie légère et de surcharge pondérale se positionne juste après.

En cas d’obésité et de diabète gestationnel chez la mère, les bébés pesaient ainsi 340 g de plus que ceux de mères normales pour le poids et la glycémie. Les nouveau-nés pesaient 214 g de plus en cas de surcharge pondérale et d’intolérance au glucose associées chez la mère, contre 164 g de plus en cas de diabète gestationnel isolé et 174 g en cas d’obésité seule. Pour les auteurs, leurs résultats suggèrent fortement de « proposer à chaque femme dès la première visite prénatale, une consultation avec une diététicienne et un programme alimentaire adapté à sa grossesse ».

Diabetes Care, publié en avril 2012.

 Dr IRÈNE DROGOU
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L'instabilité chromosomique, un outil prédictif de récidive dans le cancer du poumon

chromosome

Comment exploiter en pratique l'hétérogénéité intratumorale, ce processus dynamique favorisant l'évolution du cancer et la résistance au... Commenter

PACES : les rectorats pourront recourir au tirage au sort, les étudiants s'insurgent

paces

Le tirage au sort dans les filières tendues, y compris en première année commune aux études de santé (PACES), a été acté dans une... 4

Les généralistes ont toujours le moral dans les chaussettes, selon un observatoire

moral

Si dans l'ensemble, les professionnels de santé libéraux vont un peu mieux, les généralistes demeurent inquiets pour leur avenir, selon... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter