Le déficit de l’Assurance-maladie en recul à 8,6 milliards d’euros en 2011

Le déficit de l’Assurance-maladie en recul à 8,6 milliards d’euros en 2011

10.04.2012

La baisse des dépenses de prestation et des coûts de gestion ainsi que la hausse des recettes de la CSG ont permis d’améliorer les finances de la sécurité sociale.

  • 1334064874340616_IMG_81831_HR.jpg

Après deux années de forte progression, le déficit de l’Assurance-maladie, en recul, a atteint 8,6 milliards d’euros l’an dernier. « Le déficit 2011 représente une amélioration de 3 milliards par rapport à 2010, et il est inférieur de 900 millions aux prévisions », a indiqué Frédéric van Roekeghem, directeur de la CNAM, aux Échos. « La situation n’est pas aussi dramatique qu’on pourrait le croireL’équilibre est à notre portée, sans se lancer dans des réformes brutales, comme certains le préconisent », poursuit-il.

Déficit en baisse malgré la crise de 2008

Le patron de l’assurance-maladie défend la stratégie de limitation des dépenses : « Ce pilotage a montré son efficacité puisque le déficit sera ramené cette année à la moitié de ce qu’il était en 2004 (11,6 milliards d’euros), voire moins, alors que la crise de 2008-2009 a été sans précédent ».

Selon Frédéric van Roekeghem, plusieurs facteurs expliquent la réduction de ce « trou » : les dépenses de prestation moins importantes qu’attendu (300 millions d’euros), la diminution des coûts de gestion de l’Assurance-maladie (165 millions d’euros) ou encore les recettes de la CSG, « un peu meilleures que programmé » (275 millions d’euros). Interrogé sur les objectifs de croissance annuelle des dépenses d’Assurance-maladie avancés par Nicolas Sarkozy et François Hollande, le directeur de la CNAM a expliqué qu’il y avait « clairement un consensus sur la nécessité de maîtriser la dépense de santé et de maintenir un haut niveau de protection sociale ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 2

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter