RTT à l’hôpital : le SNPHAR-E ne voit rien venir

RTT à l’hôpital : le SNPHAR-E ne voit rien venir

30.03.2012
Les textes d’application de l’accord RTT intervenu il y a deux mois entre les syndicats de PH et le ministère de la Santé se font attendre. Les anesthésistes tirent la sonnette d’alarme.
  • 1333122655337832_IMG_81163_HR.jpg

Calendrier en main, le Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi (SNPHAR-E) s’inquiète de ne voir rien venir sur le terrain de la RTT à l’hôpital.

Dans un communiqué, l’organisation souligne que, en vertu du protocole signé le 23 janvier dernier par le ministère de la Santé et les représentants des PH, une première échéance – définition des dispositifs de traitement du « stock » de 200 millions de jours de RTT constitués par les médecins hospitaliers et de gestion des futurs « flux » – a été fixée sur ce dossier « au plus tard » à la « fin du premier trimestre 2012 », soit ce samedi. Or rien ne se profile au « Journal officiel ».

Le syndicat ne se prive pas de rappeler que, en son temps, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, avait parlé d’un accord « historique » ; et en conclut que « les engagements soit disant forts ne sont que de la poudre aux yeux de ceux qui veulent bien y croire ».

Sur le fond, le SNPHAR-E qui a eu connaissance des textes d’application de l’accord – malgré tout en préparation – juge que « la monétisation proposée se situe à un niveau ridicule pour des heures de travail supplémentaires, deux fois moins que ce que les hôpitaux sont prêts à payer aux médecins mercenaires recrutés souvent sans beaucoup d’exigences de qualité ». Il n’est pas plus enthousiaste sur les projets « d’abondements à la retraite », qu’il décrit « ridicules et méprisants ».

 K. P.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

En Bretagne, Benoît Hamon au chevet de praticiens et soignants surmenés

Hamon et Jean-Louis Even

Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a affiché ce mercredi sa volonté de réduire les inégalités en matière... Commenter

Coup d'envoi du sport sur ordonnance : « passer de 300 à 60 000 médecins prescripteurs », souhaite Valérie Fourneyron

Valérie Fourneyron

Près de cinq ans après sa mise en place « expérimentale » à Strasbourg, la prescription de Sport Santé sur Ordonnance (SSO) est devenue le... Commenter

Tarifs hospitaliers : les fédérations redoutent une contrainte financière « insoutenable »

hôpital

Mieux vaut prévenir que guérir : les tarifs officiels ne sont pas encore arbitrés mais l'ensemble des grandes fédérations hospitalières... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter