Santé, hôpital : la CGT réclame un moratoire sur la loi Bachelot

Santé, hôpital : la CGT réclame un moratoire sur la loi Bachelot

29.03.2012
Les deux fédérations CGT Santé et Action sociale et Organismes sociaux ont lancé un appel national ce jeudi pour la défense du service public de santé et la reconquête de la protection sociale. Reçu au ministère de la Santé, le syndicat a demandé un moratoire sur la loi Bachelot.
  • 1333046899337518_IMG_81048_HR.jpg

Lors de la journée de défense du service public de santé organisé par la CGT, plusieurs centaines de personnes ont foulé le pavé parisien entre le Sénat et le ministère de la Santé, où une délégation des deux fédérations CGT Santé et Action sociale et Organismes sociaux a été reçue en début d’après-midi. Dans le cortège, peu de blouses blanches, mais beaucoup de drapeaux rouges aux couleurs du syndicat.

« Nous souhaitons avant tout un moratoire sur la loi Hôpital, patients, santé et territoires, mise en place de façon très violente dans les hôpitaux publics, explique Nathalie Gamiochipi, secrétaire générale de la CGT Santé et Action sociale. Même la Fédération hospitalière de France (FHF) reconnaît les méfaits de la tarification à l’activité, c’est dire ! ». La syndicaliste s’inquiète particulièrement des « conditions de travail à l’AP-HP, au sein du délétère groupement de coopération sanitaire de Nice et dans les services de psychiatrie, parent pauvre de l’hôpital ».

Pour le Dr Yves Laybros, médecin urgentiste et syndicaliste CGT, « il faut revenir à un autre système de santé avec une prise en charge totale, comme dans le régime d’Alsace-Moselle ou le régime minier ».

Reçu pendant 40 minutes, la délégation n’a obtenu « aucune réponse que de toute façon, personne n’était prêt à nous donner », constate Ghislaine Raouafi, aide-soignante et responsable CGT, un brin agacée. Un prochain rendez-vous est prévu mi-avril.

 ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
29.03.2012 à 23h39

« La tarification "au mérite" est appliquée partout en Europe. Existe-t-il une exception française ? En outre, le régime Alsace-Moselle, je le connais, j'y travaille. Or tous les hôpitaux publics de L Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Soutien de Fillon, l'ex-PDG d'Axa se défend d'avoir inspiré son programme Sécu

Henri de Castries

C'était un secret de Polichinelle : l'ancien PDG du groupe d'assurance Axa, Henri de Castries, a rendu public ce mardi son engagement clair... Commenter

Appel à témoignagesTiers payant obligatoire : ça coince ou pas, vos retours d’expérience ?

1/3

Les médecins n’ont plus le choix. L’obligation du tiers payant sur la part remboursée par la Sécurité sociale est devenue effective le 1er... 51

Avec la salle de consommation à moindre risque, « 8 000 injections n'ont pas eu lieu dans l'espace public », dit le Dr Jean-Pierre Lhomme (Gaïa)

salle shoot

Le 17 octobre 2016, s'ouvrait, dans des locaux attenants à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), la salle parisienne de consommation à moindre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter