Prothèse de hanche MoM : pas d’amalgame avec les PIP

Prothèse de hanche MoM : pas d’amalgame avec les PIP

29.03.2012
La Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique minimise les risques liées aux prothèses de hanche en métal intégral, qui concernent aujourd’hui 500 patients en France.
  • 1333031358337452_IMG_81022_HR.jpg

Après les récentes publications de deux études dans le BMJ et le Lancet qui pointent un risque à long terme pour les prothèses de hanches en métal intégral, la Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (Sofcot) se veut « tout à fait rassurante » à ce sujet. « Un rapport un peu alarmiste des médias anglo-saxon fournissait à la presse hexagonale une occasion rêvée de dresser un parallèle aussi abusif qu’infondé entre la problématique soulevée par les prothèses mammaires et les prothèses de hanches qualifiées de défectueuses », commente le Pr Charles Msika, chirurgien orthopédique et porte-parole de la Sofcot.

Un surveillance renforcée

Si le couple de prothèse métal/métal « fonctionne très bien dans la majorité des cas », « les chirurgiens français l’ont très peu utilisé » (environ 500 porteurs de prothèses MoM sur près d’un million et demi de patients porteurs de prothèse sur notre territoire), indique le Pr Msika. « Les rares patients français porteurs de ces prothèses continueront à aller bien pour la plupart d’entre eux mais nécessitent d’être surveillés plus attentivement », poursuit-il. L’AFSSAPS a d’ailleurs mis à jour ses recommandations à ce sujet. La Sofcot rappelle également que « tous les patients porteurs d’une prothèse de hanche nécessitent (...) un suivi périodique annuel ou tous les deux ans par l’opérateur ayant posé cette prothèse ».

D. B.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 15

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 10

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter