Des efforts pour séduire les jeunes - Les jeunes généralistes plébiscitent « une régulation incitative »

Des efforts pour séduire les jeunesLes jeunes généralistes plébiscitent « une régulation incitative »

29.03.2012

Le Syndicat national des jeunes médecins généralistes(SNJMG) s’est élevé contre le des mesures de coercition «qui n’ont jamais apporté la preuve de leur efficacité »et plaide pour que la désertification médicale soit davantage abordée sous l’angle de la crise identitaire de la médecine générale.

Le SNJMG propose une régulation incitative de l’offre de soins en fonction des besoins locaux, avec la mise en place d’un forfait d’aide à l’installation variable selon le lieu et le mode d’exercice qui s’ajouterait à la rémunération à l’acte. Les jeunes généralistes qui réclament cette revalorisation d’un secteur conventionnel désormais unique (associant paiement à l’acte et forfaits) prônent une politique d’évolution de carrière avec des passerelles entre spécialités et surtout plus de souplesse entre leur formation initiale (qui pourrait inclure un module de gestion et de droit) et leurs pratiques. Le SNJMG voit donc d’un bon œil les regroupements, la création de plateaux techniques de médecine ambulatoire de proximité, le développement de la délégation d’actes médicaux et la simplification des sociétés libérales, à condition que ces nouveaux modes d’exercice garantissent l’augmentation du temps médical, qui est curieusement le premier à manquer, dans le cadre d’un exercice isolé en cabinet.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter