Le coup de main des ARS pour guider les plus entreprenants

Le coup de main des ARS pour guider les plus entreprenants

29.03.2012

Accessibles par Internet, ces dispositifs tant réclamés par les étudiants et les internes en médecine facilitent l’information et l’orientation des futurs médecins. Chacun des sites Internet des 26 agences régionales de santé dispose désormais de ce nouveau service qui vous est réservé. En formation ou déjà en exercice, les jeunes praticiens peuvent se familiariser avec ce service voué à les accompagner dans les moments clés de leur carrière. Ce dispositif attendu depuis la loi hôpital, patients, santé et territoires (HPST) adoptée en juillet  2009 a finalement vu le jour l’an dernier. À plusieurs reprises, le président de la République et le ministre de la Santé ont expliqué qu’ils misaient sur ce guichet unique pour simplifier l’installation et raccourcir les délais de création de maisons ou pôle de santé. « La plate-forme d’appui aux professionnels de santé (PAPS) doit permettre de rendre l’offre de services cohérente, compréhensible et accessible afin qu’un professionnel qui se pose une question puisse être dirigé vers l’acteur le plus à même de l’aider », insiste le ministère de la Santé. Ce nouvel outil permet donc de mieux connaître les conditions d’exercice en libéral, les aides à l’installation existante et surtout d’identifier le bon interlocuteur.

  • Orientation des futurs médecins

 

Un nouveau dispositif bien accueilli

« Un site Internet, ce n’est déjà pas mal », estime Pierre Leblanc, vice-président de l’association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF). « Il faudra voir si les informations sont accessibles et si derrière et il y a des interlocuteurs encas de besoin. » Selon lui, cet outil devrait en particulier convaincre les étudiants et les internes qui souhaitent souscrire un CESP et ont besoin d’avoir une meilleure connaissance des zones sous-denses dans lesquelles ils devront s’installer à l’issue de leur formation.

 

 

La Bourgogne et la Franche-Comté l’ont déjà expérimenté

« Nous avons organisé plusieurs réunions avec les professionnels concernés pour leur apporter, sur un site unique, des informations et des orientations qui leur fassent gagner du temps », commente Pierre Guillaumot, directeur de l’offre de santé au sein de l’ARS franc-comtoise.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La CNAM généralise une plateforme pour lutter contre le renoncement aux soins

revel

Nicolas Revel, directeur général de la caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a annoncé ce mardi la généralisation à l'ensemble du... Commenter

Un chirurgien de l'hôpital de Roubaix soupçonné de violences envers des patients et personnels

roubaix

Le conseil départemental de l'Ordre des médecins (CDOM) du Nord a ouvert une enquête hier, lundi, sur un chirurgien de l'hôpital Victor... Commenter

Des élus bourguignons manifestent pour l'ouverture d'une première année de médecine à Nevers

Une vingtaine d'élus de la Nièvre (Bourgogne-Franche-Comté), dont le président PS du département, Patrice Joly, se sont rassemblés lundi à... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter