Primes à la performance : neuf syndicats médicaux s’indignent

26.03.2012
  • 1332769156336266_IMG_80683_HR.jpg

« NON, le médecin du XXIe siècle ne sera pas un chasseur de primes ! » : neuf syndicats médicaux s’élèvent contre l’entrée du paiement à la performance au sein du système de soins. L’AMUF (urgentistes), SUD santé sociaux, le SMARNU (anesthésistes réanimateurs non universitaires), le SMG (généralistes), le SNPP (psychiatres privés), le SPHP, le SPEP (psychiatres publics) le SPH (psychiatres publics), l’USP (psychiatres), dénoncent « la vogue managériale » qui conduit à la mise en place de primes à la performance, aussi bien en médecine libérale qu’à l’hôpital.

Ces neuf organisations syndicales voient d’un œil inquiet se multiplier les indicateurs de qualité, et fustigent une « politique du chiffre » source à leurs yeux d’inégalités. « La prime à la performance est clairement contraire à la déontologie », écrivent les syndicats médicaux, qui rappellent l’article 97 du code de déontologie médicale : « Un médecin salarié ne peut, en aucun cas, accepter une rémunération fondée sur des normes de productivité. » L’article 5 du code de déontologie pose un autre grand principe : « Le médecin ne peut aliéner son indépendance sous quelque forme que ce soit. » Aux yeux des syndicats signataires de la déclaration commune, la prime à la performance, en ouvrant la voie à la contractualisation individuelle, peut ni plus ni moins déboucher sur « la fin du système solidaire d’assurance-maladie ».

D. CH.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 10 Commentaires
 
odile m Médecin 27.03.2012 à 11h57

« Le salariat serait moins préjudiciable puisqu'au moins nous bénéficierions d'un salaire fixe, de congés annuels, d'une carence en cas de maladie de 3 jours au lieu des 90 actuellement, des congés c Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin 27.03.2012 à 10h01

« Le salariat n'est pas pour tout de suite : à 35h/semaine (ou même à 48), il faudrait que nous soyons plus nombreux. Et je ne parle pas du coût des congés payés et congés maladie. Je pense que, pour Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin 27.03.2012 à 09h59

« A noter que le candidat Hollande compte renforcer ce système de paiement aux forfaits... ce que Sarkozy fera aussi s'il est élu ; et avec la complicité des "grands" syndicats... C'est pas la joie. »

Répondre
 
27.03.2012 à 08h46

« Bien sûr que nous sommes contre, mais qui a signé cette convention à laquelle on n'a même pas eu besoin d'adhérer car c'est automatique. Il faudrait peut-être réagir pendant les négociations et pas Lire la suite

Répondre
 
27.03.2012 à 06h21

« Je remarque que les syndicats cités sont des salariés ou "à gauche". Leur protestation est "de principe". »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
Nicolas Revel (CNAM) : « Les médecins généralistes recevront une prime moyenne de 6 264 euros »-1

Nicolas Revel (CNAM) : « Les médecins généralistes recevront une prime moyenne de 6 264 euros » Abonné

Dans un entretien exclusif au « Quotidien », le directeur de l’assurance-maladie annonce que les généralistes toucheront une prime moyenne de 6 264 euros au titre de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP). Le dispositif a permis d’améliorer les pratiques. Près des deux tiers des objectifs cibles ont été atteints. « La ROSP est aujourd’hui admise et comprise des médecins », affirme... 6

Brève

L’ARS Alsace alerte sur la survenue de 37 cas de rougeole dans le Haut-Rhin

L’ARS Alsace alerte sur la survenue de 37 cas de rougeole dans le Haut-Rhin-1

L’ARS Alsace a alerté sur le risque épidémique de rougeole dans la région, après avoir observé une recrudescence du nombre de cas depuis 15... 5

28 euros la téléconsultation et 14 euros la télé-expertise pour l’expérimentation sur les plaies chroniques

Le cahier des charges des expérimentations de télémédecine pour le suivi des plaies chroniques et complexes, prévues par la loi de... 1

« Mort programmée de la médecine libérale » : la CSMF demande à Valls de désavouer Brigitte Dormont

Le Premier ministre partage-t-il les propos de l’économiste Brigitte Dormont qui a prédit « la mort programmée de la médecine libérale »... 36

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

loisirs

Festival, Voyage, Restaurant... Retrouvez tous les choix de la rédaction

Consulter