Marine Le Pen s’emmêle les crayons sur le numerus clausus

Marine Le Pen s’emmêle les crayons sur le numerus clausus

20.02.2012
Invitée samedi soir de France 2, la présidente du Front national a fustigé la politique du gouvernement en matière de formation médicale.
  • 1329752230325729_IMG_77904_HR.jpg

« Regardez l’absurdité et l’incompétence totale de ceux qui nous dirigent », a lâché avec aplomb Marine Le Pen lors de l’émission télévisée "On n’est pas couché". En France, nous formons 3 000 médecins par an car nous avons mis un numerus clausus. On s’interdit d’en former plus. Or, on a besoin de 6 000 médecins par an. Pourquoi avoir verrouillé le numerus clausus depuis 10 ans ? »

La candidate à l’élection présidentielle n’a pas suffisamment révisé ses fiches. Et personne sur le plateau ne l’a contredite. Si le numerus clausus a effectivement été verrouillé entre 3 500 et 4 000 dans les années 1990 pour limiter le nombre de médecins, il n’a cessé d’augmenter depuis lors pour atteindre le seuil de 7 500 pour l’année universitaire en cours.

Sans doute pour ne plus se tromper dans les chiffres, Marine Le Pen se contente de proposer dans son programme de « desserrer » le numerus clausus pour « pourvoir les besoins médicaux avec du personnel français formé en France ».

CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 15 Commentaires
 
22.02.2012 à 00h48

« Et dans tout cela, quid de nos retraites ? »

Répondre
 
21.02.2012 à 21h19

« Le numerus clausus arrange bien les médecins : pas de concurrence, installation possible n'importe où... Contrairement à ce que les gouvernements successifs disent, les médecins ne sont pas juste si Lire la suite

Répondre
 
21.02.2012 à 14h48

« Pourquoi les étudiants choisissent en dernier la médecine générale ? Et regardez le tableau des revenus des différentes spécialités médicales : vous aurez tout compris. »

Répondre
 
21.02.2012 à 14h33

« Peu importe, l'analyse est exacte. Souvenez-vous de Royal et Sarkozy en 2007 se trompant sur un sujet très important : la part du nucléaire dans la production d'électricité en France, l'une disant 2 Lire la suite

Répondre
 
21.02.2012 à 13h11

« Le fond est exact, d'autant que depuis 40 ans, et non 10, que le numerus clausus a été instauré, la féminisation n'a cessé de croître, induisant des modes de travail différents, quant elles n'arrête Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
Brève

Présidentielle : le monde de la Recherche appelle à voter contre Marine Le Pen

le pen

Neuf dirigeants des principaux organismes publics de recherche ont appelé ce 27 avril « à voter contre » Marine Le Pen au second tour de... 9

À Belle-Île-en-Mer, François Hollande lance les travaux de reconstruction de l'hôpital

hollande

François Hollande a lancé officiellement, ce vendredi, la reconstruction de l’hôpital Yves-Lanco, à Belle-Île-en-Mer (Morbihan), la plus... 5

Allergies alimentaires : les allergologues réclament des moyens

« Les allergies alimentaires constituent aujourd’hui la deuxième vague d’augmentation des allergies après celle des allergies respiratoires... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter