La proposition de loi Vigier rejetée par l’Assemblée

La proposition de loi Vigier rejetée par l’Assemblée

27.01.2012
  • 1327685847319387_IMG_76416_HR.jpg

L’Assemblée nationale a rejeté jeudi soir une proposition de loi du Nouveau Centre visant à lutter contre les déserts médicaux, le gouvernement et l’UMP s’étant opposés aux mesures contenues, jugées coercitives.

Le 18 janvier dernier, en commission des Affaires sociales, les 12 articles du texte initial avaient été supprimés (12 mois de stage obligatoire dans une maison de santé ou un hôpital en zone déficitaire pour les étudiants en troisième année d’internat, 3 ans d’exercice obligatoire en zone déficitaire pour tout médecin après sa formation, ou encore encadrement de l’installation des médecins par l’institution d’une densité maximale de praticiens pour 100 000 habitants). Trois autres articles avaient été adoptés en lieu et place (renforcement du cumul emploi-retraite pour les généralistes par réduction de cotisations sociales en zones sous-dotées, garantie d’anonymat pour la prescription et la délivrance de méthodes contraceptives aux mineures, et enfin développement de la télémédecine).

Jeudi 26, l’auteur de la première mouture de la proposition de loi, Philippe Vigier, n’a pas réussi dans l’Hémicycle à obtenir le rétablissement de ces 12 articles, déplorant qu’elle ait été « découpée en tranches fines par la suppression des principaux dispositifs ».

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
30.01.2012 à 05h53

« On craignait la médecine à l'anglaise, on a échappé de peu à la médecine soviétique ! »

Répondre
 
29.01.2012 à 11h05

« Quelle incompétence, ces politico-démagogues... Ils semblent n'avoir aucune notion de la mise en œuvre de la Convention signée le 26 juillet 2011 (options Démographie et Santé Solidarité territorial Lire la suite

Répondre
 
28.01.2012 à 08h03

« Les mesures proposées n'étaient pas les bonnes. Néanmoins, il faudra arriver à une réglementation pour les installations et la formation des spécialistes. L'anarchie actuelle ne sera pas améliorée p Lire la suite

Répondre
 
27.01.2012 à 19h09

« Heureusement. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 22

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... 3

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 2

Dix cliniques ferment par an : la FHP dénonce le « goût amer » du quinquennat Touraine

clinique

Lamine Gharbi ne regrettera pas Marisol Touraine au ministère de la Santé. À un mois du premier tour de la présidentielle, le patron de la... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter