TOURISME - Le Chabichou, à Courchevel - Étoiles en altitude

TOURISME - Le Chabichou, à CourchevelÉtoiles en altitude

Pascal Thomeret
| 19.01.2012

En inaugurant un deuxième restaurant et un spa de 1 200 m2, l’hôtel Chabichou, aux façades blanc neige, a débuté une nouvelle saison hivernale doublement remarquée dans la très chic station de Courchevel 1850.

  • 1326939511315494_IMG_75576_HR.jpg
  • 1326939512315501_IMG_75578_HR.jpg

DANS LA NUIT du 3 au 4 décembre 2011, la neige est tombée sur le serpolet, les centaurées et les épinards sauvages chers à Michel Rochedy, l’heureux propriétaire des lieux. Cela fera bientôt 50 ans que ce souriant chef et son épouse Maryse ouvrent aux hivernants de passage les portes de leur chalet-hôtel. Une institution à Courchevel.

Si la petite auberge de 9 chambres avec vue sur le parc de la Vanoise de l’hiver 1963 s’est métamorphosée depuis en cet élégant hôtel quatre étoiles de 41 chambres et suites, flanqué d’une table deux macarons Michelin, il est depuis le premier jour resté une sorte de maison d’amis. Ne cherchez pas d’ostentation dans la décoration soignée et feutrée du Chabichou, encore moins de prétention, même après les visites répétées de Bardot, de la bande à Barclay, de politiques, de têtes couronnées ou de la jet-set internationale. C’est la signature voulue par le clan Rochedy.

À quatre mains.

Depuis son ouverture, le Chabichou a vu Courchevel se transformer, se doter de d’hôtels prestigieux aux chefs multi-étoilés. C’est donc en voisin, tout droit sorti de la cuisine du Cheval Blanc, que le chef Yannick Alléno est venu découvrir le Chabotté, le tout nouveau restaurant de son ami Michel Rochedy. Un grand bistro avec mezzanine qui sera ouvert toute l’année. Un concept nouveau de gastro- et bistronomie à Courchevel. Deux pianos, donc, à l’hôtel Chabichou, pour une cuisine de cœur et créative jouée à quatre mains car, depuis 20 ans, le maître cuisinier de France et membre de l’association des Plus Grandes Tables du monde officie avec Stéphane Buron, meilleur ouvrier de France et 1er prix international Taittinger. Un duo qui ravit le palais de leurs hôtes de fins mets et de divins flacons.

La rénovation de chambres et la création d’un bistro n’étaient sans doute pas suffisants pour cette famille d’entrepreneurs, puisque l’hôtel vient de se doter un spa de 1 200 m2, le Cha’ Banya. Mais où ont-ils trouvé tous ces mètres carrés pour créer cet espace aqualudique et sensoriel ? Sous la piste qui passe devant l’hôtel, bien sûr ! Une prouesse ! On s’y donne rendez-vous, pour purifier son organisme dans la grotte saline, se réchauffer dans le banya, nager ou faire du vélo dans la piscine multisensorielle et musicale. On se presse également dans l’une des sept cabines de soins pour tester une autre belle carte de menu griffée Decléor et Carita. Et l’un des « mets » les plus prisés est sans aucun doute la Signature du Cha’, un massage modelant d’une heure à l’huile d’argan et thé vert... Cha’ peau !

Renseignements : Le Chabichou hôtel**** restaurants & spa, rue des Chenus, 73121 Courchevel 1850. Chambres à partir de 375 euros. Menus Chabotté (bistro) à partir de 28,90 euros (entrée, plat et dessert, le soir) et 24,90 euros (le midi). Menus Chabichou (gastro) à partir de 105 euros (menu « Passionnément » le soir et 55 euros le midi (entrée, plat et dessert), 160 euros le dîner Saint-Valentin. Au spa, un modelage la Signature du Cha’ : 140 euros. Tél. 04.79.08.00.55, www.chabichou-courchevel.com, info@lechabichou.com.

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 6

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter