Premier essai de prévention pré-exposition du VIH lancé en France

Premier essai de prévention pré-exposition du VIH lancé en France

04.01.2012
L’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites (ANRS) lance en France le premier essai de prévention en pré-exposition du VIH auprès des gays et des hommes séronégatifs ayant des relations sexuelles avec les hommes (HSH). La campagne de recrutement commence aujourd’hui.
  • 1325702286312082_IMG_74734_HR.jpg

Face à l’émergence de l’épidémie de sida, les gays et les HSH ont été les premiers à se mobiliser au début des années 1980 et ont adopté très rapidement des mesures de prévention. Cependant, toutes les données nationales et internationales attestent de la transformation des comportements préventifs depuis plus de 15 ans dans cette population. En France, les enquêtes Presse Gay InVS/ANRS révèlent une augmentation du nombre moyen de partenaires, de relations sexuelles non protégées avec des partenaires stables ou occasionnels. Ces modifications se sont accompagnées d’une hausse de l’incidence du VIH et de nouveaux cas d’infection dans la population des gays et des HSH. En 2010, selon l’InVS (Institut de veille sanitaire), parmi les 6 300 nouveaux cas de VIH diagnostiqués dans l’année 40 % sont des HSH. « C’est en combinant les moyens de prévention que l’on pourra parvenir à contenir l’épidémie d’infections par le VIH, en utilisant les moyens dont l’efficacité est démontrée (comme le préservatif) et en évaluant le bénéfice de l’association de nouveaux outils comme la Prep », souligne le Pr Jean-François Delfraissy, nommé officiellement pour un nouveau mandat à la tête de l’ANRS (« J. O. » du 30 décembre 2011).

Recrutement à partir d’aujourd’hui.

Le choix de réaliser l’essai ANRS IPERGAY dans la population GAY et HSH répond donc à un impératif de santé publique. Pour le Pr Jean-Michel Molina (Université de Paris 7 Diderot et Hôpital Saint-Louis), responsable scientifique de cet essai, « tout doit être fait pour diminuer le nombre de contaminations par le VIH dans les populations les plus exposées ». L’essai ANRS IPERGAY (Intervention Préventive de l’Exposition aux Risques avec et pour les Gays) déterminera si un traitement antirétroviral intermittent, associé à une stratégie globale et renforcée de prévention, peut réduire le risque de contamination par le VIH. L’essai doit démarrer dans le courant du mois de janvier. Deux phases sont prévues. Une première phase pilote d’un an permettra de juger de sa faisabilité puis une seconde phase, plus vaste, tentera de recruter 2 000 sujets. Quelque 300 volontaires vont être inclus dans la phase pilote qui se déroulera à Paris (Hôpital Saint-Louis, Pr Jean-Michel Molina et Hôpital Tenon, Pr Gilles Pialloux) et à Lyon (Hôpital de la Croix Rousse, Dr Laurent Cotte). Les 300 volontaires seront des hommes séronégatifs pour le VIH ayant des relations sexuelles avec au moins deux partenaires sexuels différents dans les 6 mois précédents leur participation à l’essai, sans utilisation systématique d’un préservatif.

Dans cet essai randomisé en double aveugle, les participants recevront soit un placebo, soit un traitement par Truvada® pris « à la demande » pendant la période d’activité sexuelle dans un cadre global et renforcé de prévention (distribution de préservatifs, dépistage et traitements des IST, vaccination contre les hépatites, conseils personnalisés de prévention…). Des consultations à l’hôpital sont prévues tous les deux mois environ pour des entretiens et des examens cliniques dont des dépistages.

La campagne de recrutement qui débute aujourd’hui devrait se dérouler jusqu’à juin 2012. Les personnes intéressées sont invitées à consulter le site d’information www.ipergay.fr ou à appeler Sida Info Service ou encore consulter le site www.sida-info-service.org.

 Dr MICHELINE FOURCADE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

En Bretagne, Benoît Hamon au chevet de praticiens et soignants surmenés

Hamon et Jean-Louis Even

Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a affiché ce mercredi sa volonté de réduire les inégalités en matière... 1

Coup d'envoi du sport sur ordonnance : « passer de 300 à 60 000 médecins prescripteurs », souhaite Valérie Fourneyron

Valérie Fourneyron

Près de cinq ans après sa mise en place « expérimentale » à Strasbourg, la prescription de Sport Santé sur Ordonnance (SSO) est devenue le... 12

Tarifs hospitaliers : les fédérations redoutent une contrainte financière « insoutenable »

hôpital

Mieux vaut prévenir que guérir : les tarifs officiels ne sont pas encore arbitrés mais l'ensemble des grandes fédérations hospitalières... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter