Fractures fémorales atypiques - L’intérêt des études prospectives

Fractures fémorales atypiquesL’intérêt des études prospectives

12.12.2011
Les études qui analysent seulement les bases de données et/ou les radiographies ne permettent pas d’estimer précisément la fréquence des fractures fémorales sous-trochantériennes et diaphysaires, atypiques ou non. Des données exactes ne peuvent résulter que de l’analyse prospective des dossiers.

DES PUBLICATIONS concernant les fractures fémorales atypiques reposant notamment sur des séries de cas rapportés ont vu le jour ces dernières années. Certaines d’entre elles suggéraient l’augmentation de la survenue de ce type de fracture sous traitement par bisphosphonates, sans qu’un mécanisme physiopathologique précis ne soit reconnu. Les éléments publiés résultaient le plus souvent d’analyses...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter