Coup de rabot sur les IJ : fonctionnaires et salariés du privé visés

Coup de rabot sur les IJ : fonctionnaires et salariés du privé visés

15.11.2011
Double offensive sur les arrêts de travail. Les pouvoirs publics ont désormais ficelé leur plan d’économie sur les IJ, via les délais de carence. Et ils confirment que la surveillance des arrêts injustifiés va s’intensifier.
  • 1321375810299516_IMG_71679_HR.jpg

Le gouvernement a arrêté ce mardi les mesures d’économies sur les indemnités versées lors d’un arrêt maladie. Comme prévu, les efforts portent à la fois sur les salariés du privé et les fonctionnaires. Dans un communiqué commun, Xavier Bertrand (Travail, Santé), Valérie Pécresse (Budget) et François Sauvadet (Fonction publique) proposent l’instauration d’un quatrième jour de délai de carence dans le secteur privé (une mesure réglementaire qui représente une économie de 200 millions d’euros) et « par souci d’équité » l’institution d’un jour de carence dans les trois fonctions publiques. Cette mesure nécessite une modification législative.

Les actions de contrôle des arrêts de travail, de courte et de longue durée, vont se renforcer, précise le ministère. Sur ce point les syndicats de salariés (la CFDT, FO, Solidaires) sont montés au créneau ce mardi pour dénoncer la « suspicion » des pouvoirs publics.

Quant à la Fédération nationale des accidentés de la vie (FNATH), elle a lancé la polémique il y a plusieurs jours en s’interrogeant dans un communiqué : « Quelle mesure prévoit le gouvernement contre les médecins qui prescrivent des arrêts de travail injustifiés ? »« Ce sont les médecins qui prescrivent la durée des arrêts maladie, insiste la FNATH, ce ne sont donc pas les malades qui doivent être tenus responsables d’un arrêt qui semblerait injustifié. Si pénalités il doit y avoir, ce sont les médecins traitants qui doivent les subir. »

Xavier Bertrand a déjà répondu à cette interpellation, indiquant sur RTL que « les médecins qui ont signé ces arrêts maladie devront aussi répondre de leur comportement ». Un « aussi » repris avec des pincettes par le Dr Michel Chassang, président de la CSMF qui, s’il approuve le principe de sanctions pour les patients et les médecins qui abusent, estime néanmoins que les praticiens ne doivent pas être les seuls stigmatisés : « Le médecin n’est pas responsable de tout, il ne peut être que coresponsable. »

 C. D. et K. P.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
16.11.2011 à 18h24

« Tout le monde à 3 jours de carence serait la chose la plus équitable, mais il faut que chaque partie fasse le ménage. Que l'assuré qui abuse d'arrêts (je suis fatigué, je suis stressé, etc.) soit sa Lire la suite

Répondre
 
16.11.2011 à 16h15

« Il est tout à fait injuste que les fonctionnaires soient privilégiés par rapport aux autres salariés. Trois jours de carence pour tous ! »

Répondre
 
16.11.2011 à 09h31

« Pourquoi les médecins conventionnés, dans le régime général
d'assurance-maladie, ont-il 90 jours de carence ? Un oubli ?
Est-ce bien conforme à la Constitution ? »

Répondre
 
16.11.2011 à 00h05

« Il serait normal, d'après le principe d'égalité, que tous aient trois jours de carence. Quant au médecin, l'arrêt de travail n'est qu'indicatif. Il n'y a pas de certificat de reprise de travail. C'e Lire la suite

Répondre
 
15.11.2011 à 21h20

« S'il y a quelques abus, il semble bien qu'ils soient assez limités. Les malades et les médecins ne doivent pas être les boucs émissaires de la gestion catastrophique d'un système politique qui ferme Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le programme santé de Fillon trouble (aussi) Les Républicains

Fillon

Y a-t-il quelque chose qui cloche dans le programme santé de François Fillon ? Ses très proches jurent que non mais, au sein des... 6

Bisphénol A, PCB... les femmes enceintes très exposées en France

femme enceinte exposition perturbateur endocrinien

Plus de 70 % de taux d'exposition au bisphénol A, 99,6 % d'exposition à au moins un phtalate, 100 % d'exposition aux pyréthrinoïdes... les... Commenter

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter