Liliane Bettencourt mise sous tutelle : le poids des experts

Liliane Bettencourt mise sous tutelle : le poids des experts

17.10.2011
Dans le feuilleton Bettencourt, c’est un nouveau rebondissement de taille, mais sans doute pas le dernier, qui est intervenu ce lundi : l’héritière de L’Oréal, troisième fortune de France, est placée sous tutelle et l’appel que vont faire ses avocats n’est pas suspensif.
  • 1318867886290602_IMG_69605_HR.jpg

Liliane Bettencourt, qui aura 89 ans le 21 octobre, s’est longtemps refusée à toute expertise médicale. Depuis que Françoise Bettencourt-Meyers a porté plainte pour abus de faiblesse contre François-Marie Banier, en 2007, la bataille familiale fait rage. La fille a demandé plusieurs fois la mise sous tutelle de sa mère, la première fois en décembre 2009. Après plusieurs épisodes judiciaires et une réconciliation qui fera long feu, un juge d’instruction bordelais a fait réaliser le 7 juin une expertise médicale au domicile de Liliane Bettencourt. Selon le rapport remis fin septembre et rendu public par lemonde.fr, la milliardaire souffrirait d’une démence mixte et d’une maladie d’Alzheimer « à un stade modérément sévère avec une possible participation vasculaire » et serait victime d’un « processus dégénératif cérébral lent et progressif ». Les experts, parmi lesquels Bruno Daunizeau et Jean-François Dartigues se sont aussi fondés sur les propos du médecin traitant de Mme Bettencourt, Christophe de Jaeger.

En vertu de cette expertise, la juge des tutelles de Courbevoie a décidé, avec exécution provisoire, le placement de Liliane Bettencourt sous la tutelle de son petit-fils aîné Jean-Victor Meyers, 25 ans, ses biens et son patrimoine étant placés sous la tutelle de sa fille Françoise et de ses deux petits-fils Jean-Victor et Nicolas.

En état de choc.

Les avocats vont faire appel. Ils ont aussi demandé l’annulation de l’expertise du 7 juin, avec plusieurs motifs. La vieille dame aurait été littéralement sortie du lit par le juge, accompagné de cinq experts médicaux, et ne pouvait pas se trouver dans un état normal lorsque les examens ont été réalisés ; elle était même, selon l’un de ses défenseurs, « en état de choc ». Et, selon les avocats, deux des experts ne figurent par sur la liste de ceux qui sont reconnus par la Cour de cassation ou une cour d’appel ou n’ont pas été avisés dans les règles de la décision d’organiser cette expertise. La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Bordeaux doit examiner le 10 novembre cette demande d’annulation. Dans tous les cas, selon l’entourage de la milliardaire, le diagnostic des experts devrait être confirmé par des examens complémentaires.

Le rapport médical a d’autres incidences puisqu’il a conduit le parquet de Bordeaux à ouvrir une information judiciaire pour abus de faiblesse sur la période 2006-septembre 2011.

RENÉE CARTON
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 12

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter