Une greffe d’utérus réalisée en Turquie

Une greffe d’utérus réalisée en Turquie

05.10.2011
  • 1317829257286636_IMG_68469_HR.jpg

Le 9 août dernier, pour la première fois une femme a bénéficié de la greffe d’un utérus provenant d’une donneuse décédée. La transplantation a été réalisée à Antalya, en Turquie. Il ne sera possible de parler de succès que si l’intervention peut conduire la patiente de 21 ans à une maternité. Pour l’instant, le greffon est correctement perfusé et toléré, des règles sont survenues.

La greffe avait été proposée en raison d’une agénésie utérine de la jeune femme.

En 2000, en Arabie Saoudite, une intervention similaire, mais à partir d’une donneuse vivante, avait échoué au 99e jour. Selon le chirurgien qui vient de réaliser la transplantation en Turquie, Ömer Özkan, le prélèvement sur une femme décédée offre la possibilité d’un prélèvement plus large des annexes et des pédicules vasculaires. Ce qui aurait fait défaut et occasionné l’échec en 2000.

Il faudra attendre au moins six mois avant d’envisager l’implantation d’un embryon après FIV. La patiente est bien sûr sous immunosuppresseurs, qui seront poursuivis au cours d’une éventuelle grossesse. Ce qui ne va pas sans faire planer certaines interrogations sur des éventuels risques tératogènes, d’accouchement prématuré ou de retard de croissance intra-utérine.

Dans le meilleur des cas, le greffon sera retiré après une maternité, voire deux.

 Dr G. B.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
06.10.2011 à 18h39

« Croisons alors les doigts pour que cette experience puisse marcher. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Soutien de Fillon, l'ex-PDG d'Axa se défend d'avoir inspiré son programme Sécu

Henri de Castries

C'était un secret de Polichinelle : l'ancien PDG du groupe d'assurance Axa, Henri de Castries, a rendu public ce mardi son engagement clair... Commenter

Appel à témoignagesTiers payant obligatoire : ça coince ou pas, vos retours d’expérience ?

1/3

Les médecins n’ont plus le choix. L’obligation du tiers payant sur la part remboursée par la Sécurité sociale est devenue effective le 1er... 38

Avec la salle de consommation à moindre risque, « 8 000 injections n'ont pas eu lieu dans l'espace public », dit le Dr Jean-Pierre Lhomme (Gaïa)

salle shoot

Le 17 octobre 2016, s'ouvrait, dans des locaux attenants à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), la salle parisienne de consommation à moindre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter