En 2010, les Français ont payé de leur poche 9,4 % de leurs dépenses de santé

En 2010, les Français ont payé de leur poche 9,4 % de leurs dépenses de santé

14.09.2011
La dépense de santé a atteint en France 234,1 milliards d’euros en 2010, financée aux trois quarts par la Sécurité sociale, à 13,5 % par les organismes complémentaires et à 9,4 % par les malades eux-mêmes.
  • 1316016570279882_IMG_66843_HR.jpg

Comme cela avait déjà été le cas en 2009, la part non remboursée des dépenses de santé a légèrement diminué en 2010, selon la dernière édition des « Comptes de la santé » rendue publique ce mercredi.

Ce reste à charge avait atteint un pic de 9,7 % en 2008 ; il est donc depuis redescendu de 0,3 point.

Dans les faits, le gonflement en volume de la prise en charge des malades en ALD pèse lourd dans cette apparente amélioration. Car « hors ALD » – sous l’effet des franchises, des baisses de taux de remboursement opérées sur certains médicaments ou de la hausse du forfait hospitalier… –, le reste à charge a augmenté. Ainsi, en ville, les Français ont eux-mêmes directement financé 12 % de leurs dépenses (l’assurance-maladie 55 % et les complémentaires santé remboursent 33 %). Pour les médicaments, les patients y sont de leur poche à hauteur de 16,3 %. Et à l’hôpital, le reste à charge est de 3,2 %.

Au total en 2010, le montant des dépenses courantes de santé s’est élevé en France à 234,1 milliards d’euros, soit 12,1 % du produit intérieur brut (PIB). La consommation de soins et de biens médicaux (CSBM), qui en représente les trois quarts, a atteint pour sa part 175 milliards d’euros. La part de la CSBM financée par la Sécurité sociale est de 75,8 %, celle prise en charge par les organismes complémentaires est de 13,5 %.

 K. P.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 4

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... Commenter

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 1

La CSMF réclame une loi de santé rectificative et détaille son projet politique

ortiz

À un mois du premier tour de la présidentielle, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a placé le futur président de la Rép... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter