Tarifs hospitaliers : les cliniques saisissent Bruxelles

08.09.2011
favoritePrint
  • 1315495649278048_IMG_66397_HR.jpg

Le syndicat MCO (médecine, chirurgie, obstétrique) de la Fédération de l’hospitalisation privée annonce avoir porté plainte auprès de la Commission européenne pour aide illicite d’État auprès des hôpitaux publics. Cette plainte, déposée en octobre 2010, vise l’État français.

La FHP-MCO estime que le gouvernement n’a pas tenu ses engagements depuis la mise en place de la tarification à l’activité, en maintenant un écart tarifaire significatif entre hôpitaux publics et cliniques privées – un écart que l’organisation représentant les cliniques privées estime à 26 %. La convergence tarifaire enclenchée depuis deux ans, trop lente aux yeux de la FHP-MCO, ne met pas fin à une situation que les cliniques jugent inéquitable. Le syndicat que préside Lamine Gharbi parle de « discrimination injustifiée ». La FHP-MCO dénonce également le mode de financement « opaque » des missions d’intérêt général, et rappelle que 99 % des 8,3 milliards d’euros de l’enveloppe MIGAC sont dévolus à l’hospitalisation publique. La décision de la Commission européenne est attendue dans les prochains mois.

Le sujet de la convergence tarifaire oppose les secteurs hospitaliers public et privé depuis des années. La réaction de la Fédération hospitalière de France ne s’est pas fait attendre, qui évoque des « mensonges » et des « attaques de mauvaise foi ». La FHF rappelle que les hôpitaux publics et les cliniques ne sont pas soumis aux mêmes contraintes. Elle ajoute que, « contrairement aux hôpitaux publics, de nombreuses cliniques privées ont bénéficié de subventions en capital qui ont eu pour résultat d’enrichir leurs actionnaires aux frais du contribuable ».

D. CH.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
Pour ou contre le tiers payant généralisé ? 19 médecins députés s’expliquent-0
Diaporama

Pour ou contre le tiers payant généralisé ? 19 médecins députés s’expliquent

Le 9 avril, l’Assemblée nationale adoptait l’article 18 de la loi de santé, synonyme de généralisation du tiers payant d’ici à fin 2017. 35 députés participaient au scrutin parmi lesquels 8 médecins (3 votes pour, 5 contre), sur la trentaine de praticiens siègeant dans l’hémicycle. Que pensent-ils de cette disposition censée améliorer l’accès aux soins des Français et à laquelle une majorité de... 30

Comment faire des économies à l’hôpital ? Le mode d’emploi choc d’un think tank libéral

Comment faire des économies à l’hôpital ? Le mode d’emploi choc d’un think tank libéral-1

L’hôpital doit être géré comme une entreprise. La médecine de proximité est libérale, pas hospitalière. C’est à partir de ces deux... 25

L’adhésion à la vaccination repart à la hausse en 2014, des résistances persistent

À la veille de la semaine européenne, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) a révélé les données du Baromèt... 2

Refus du tiers payant, consultations majorées, recours au « DE » : l’UNOF lance à son tour la guérilla

Refus du tiers payant, consultations majorées, recours au « DE » : l’UNOF lance à son tour la guérilla-1

Président de la branche généraliste de la CSMF (UNOF), le Dr Luc Duquesnel a réuni son comité directeur après la fin de l’examen en séance... 6

Pour réduire le déficit de la Sécu, les Français proposent de raboter les tarifs des médecins

Pour réduire le déficit de la Sécu, les Français proposent de raboter les tarifs des médecins-1

La limitation des tarifs des professionnels de santé est la solution préférée de 84 % des Français pour réduire le déficit de... 133

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

loisirs

Festival, Voyage, Restaurant... Retrouvez tous les choix de la rédaction

Consulter