L’utérus au secours du pancréas

L’utérus au secours du pancréas

31.08.2011
Si les résultats d’une étude chez la souris se confirment, les femmes atteintes d’un diabète de type 1 pourraient avoir un avantage sur les hommes : les cellules souches de l’endomètre sont capables de se transformer in vitro en cellules bêta pancréatiques sécrétrices d’insuline.
  • 1314793531275947_IMG_65919_HR.jpg

Dans le cadre d’une étude réalisée sous l’égide du NIH américain, des chercheurs ont réussi à transformer des cellules souches endométriales humaines en cellules productrices d’insuline et à les transplanter avec un certain succès à des souris diabétiques. Ces résultats, obtenus par une équipe de l’Université Yale (Xavier Santamaria et coll.) et publiée dans « Molecular Therapy », laissent espérer que les femmes diabétiques pourraient fournir leur propre tissu endométrial en vue d’une transplantation (les cellules souches peuvent facilement être recueillies en ambulatoire ou être collectées après hystérectomie).

Dans ce travail, les chercheurs ont placé des cellules souches endométriales dans un milieu de culture contenant des nutriments et des facteurs de croissance particuliers qui ont permis à ces cellules souches d’adopter les caractéristiques de cellules bêta. Le processus a pris environ 3 semaines. Pendant ce temps, les cellules souches endométriales ont en effet pris la forme des cellules bêta, se sont mises à produire des protéines typiques de ces cellules ; certaines ont produit de l’insuline. Exposées à du glucose, ces cellules « matures » se sont mises à répondre en produisant de l’insuline, comme le font les cellules bêta.

Dans un deuxième temps, les chercheurs ont travaillé sur des souris présentant un diabète induit en laboratoire. Ils leur ont injecté au niveau de la capsule rénale ces cellules matures productrices d’insuline. Chez des souris contrôles, ne recevant pas ces cellules, la glycémie est restée élevée et ces animaux sont devenus léthargiques et ont développé une cataracte. Les souris ayant reçu les cellules sont restées actives et n’ont pas développé de cataracte. Toutefois, le traitement n’était pas totalement efficace, la glycémie restant plus élevée que la normale. Pourtant, les animaux ont continué à produire de l’insuline pendant six semaines, terme de l’étude.

Une des priorités, indique le Dr Taylor, principal investigateur, est de vérifier combien de temps ce traitement est efficace. « Nous allons aussi voir si on peut améliorer l’efficacité du traitement en modifiant le bain nutritif ou en accroissant la quantité de cellules injectées. »

Enfin, même s’il est peu probable que le système immunitaire d’une femme rejette des cellules d’îlots provenant de ses propres cellules endométriales, il est possible, en revanche, qu’il attaque ces cellules comme il a déjà attaqué auparavant les cellules pancréatiques, conduisant au diabète.

Pour les chercheurs, étant donné que 600 000 hystérectomies sont pratiquées chaque année aux États-Unis, on pourrait constituer une banque de cellules souches endométriales qui pourraient permettre de greffer les femmes qui n’ont plus d’utérus... et les hommes.

 Dr EMMANUEL DE VIEL
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter