Sida en Asie : 60 % de personnes sans traitement

Sida en Asie : 60 % de personnes sans traitement

26.08.2011
Si le nombre de nouvelles infections est en baisse et celui des patients traités en hausse, la lutte contre le VIH-sida en Asie-Pacifique est compromise par des programmes inadaptés et insuffisants vis-à-vis des personnes les plus à risque et le manque de financements. C’est ce qu’indique un rapport de l’ONUSIDA publié à l’occasion du 10e congrès sur le sida dans la région Asie-Pacifique, qui se tient jusqu’au 30 août en Corée du Sud.
  • 1314376796275367_IMG_65771_HR.jpg

La région est la plus touchée par les infections à VIH après l’Afrique. En 2009, selon le rapport, elle comptait 4,9 millions de personnes infectées. Le chiffre est relativement stable depuis 2005, mais, entre 2001 et 2009, le nombre de nouvelles infections a diminué de 20 %, passant de 450 000 à 360 000. Les progrès les plus spectaculaires ont été réalisés par le Cambodge, l’Inde, le Myanmar et la Thaïlande, avec des grands programmes de prévention à destination de ceux qui vendent ou achètent des services sexuels. Autre avancée, l’accès au traitement : le nombre de bénéficiaires a triplé depuis 2006, pour atteindre 740 000 personnes. Là encore, le Cambodge se distingue, étant l’un des 8 pays au monde à fournir une thérapie à plus de 80 % des candidats au traitement. Reste que, sur l’ensemble de la région, ce sont plus de 60 % des personnes atteintes qui ne sont pas traitées.

Chez les enfants, si les nouvelles infections ont baissé de 15 %, les actions de prévention mises en œuvre sont à la traîne par rapport à la moyenne mondiale, notamment en Asie du Sud.

Le rapport relève également que l’épidémie peut se propager même dans les pays où la prévalence était relativement faible. C’est le cas des Philippines, avec une propagation rapide de l’infection chez les consommateurs de drogues injectables (de 0,6 % à 53 % entre 2009 et 2011 dans la ville de Cebou) ou chez les hommes ayant des rapports avec les hommes (la prévalence de l’infection est estimée à 5 % à Manille et Cebou).

Stigmatisation.

Dans toute la région, les programmes de prévention peinent à atteindre les populations les plus à risques (acheteurs et vendeurs de services sexuels, consommateurs de drogues injectables, hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes et personnes transgenres), en particulier les moins de 25 ans. En outre, les séropositifs sont toujours souvent victimes de stigmatisation et de discrimination et, souligne le rapport, 90 % des pays de la région conservent des lois et des politiques répressives qui barrent l’accès aux prestations vitales liées au VIH.

Le financement des actions n’est pas le moindre problème. Si la Chine, la Malaisie, le Pakistan, Samoa et la Thaïlande financent l’essentiel de la lutte contre le sida, de nombreux pays dépendent largement des apports extérieurs. En 2009, 1,1 milliard de dollars ont été alloués dans 30 pays, soit le tiers seulement de ce qui serait nécessaire pour l’accès de tous aux soins. Et l’aide internationale va diminuant. Act Up-Paris le déplore dans un communiqué, mettant aussi en cause « un front antigénériques décomplexé » que mèneraient l’Union européenne et les États-Unis, par l’intermédiaire d’accords bilatéraux ou multilatéraux.

RENÉE CARTON
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter