Des soldats américains à risque de bronchiolite obstructive

Des soldats américains à risque de bronchiolite obstructive

21.07.2011
Les soldats américains ayant servi en Irak et en Afghanistan sont à risque de développer une atteinte pulmonaire irréversible rare, la bronchiolite constrictive. La responsabilité en reviendrait à l’exposition aux inhalations environnementales, en particulier aux mines avec combustion à ciel ouvert et aux tempêtes de sable.
  • 1311261116272959_IMG_65276_HR.jpg

Leur dyspnée d’effort était incompréhensible. Pourquoi ces soldats en excellente forme physique avant leur déploiement au Moyen-Orient en revenaient-ils essoufflés ? C’est la question à laquelle l’équipe du Dr Robert Miller, de l’université Vanderbilt, à Nashville, s’est attelée à répondre au sein d’une cohorte de 80 soldats ayant des symptômes respiratoires inexpliqués à leur retour de service entre février 2004 et décembre 2009. Le diagnostic est tombé à l’analyse des biopsies pulmonaires : il s’agissait d’une bronchiolite constrictive chez 38 des 49 sujets ayant eu une thoracoscopie diagnostique.

Cette atteinte pulmonaire irréversible rare se rencontre habituellement au cours de maladies systémiques comme la polyarthrite rhumatoïde ou après transplantation d’organe. Elle peut également être associée à l’inhalation de dioxyde d’azote, de dioxyde de soufre, de poussière inorganique, des cendres volantes et du diacétyle utilisé dans la fabrication industrielle du pop-corn.

Le diagnostic de bronchiolite constrictive est difficile à poser. Dans l’étude, la dyspnée d’effort était souvent disproportionnée par rapport aux épreuves fonctionnelles respiratoires, normales ou modérément altérées, à la fois de type obstructif ou restrictif. Néanmoins, la fonction pulmonaire, même dans les limites de la normale, était significativement abaissée par rapport à des militaires témoins en bonne santé. Quant à l’imagerie, la radiographie pulmonaire était normale chez la totalité des 38 sujets atteints, et seul un quart d’entre eux présentait des anomalies non spécifiques à la TDM pulmonaire.

Les chercheurs ont veillé dans leur étude à détailler soigneusement l’exposition aux inhalations environnementales. Et bien leur en a pris puisque des particules de matière ont été retrouvées dans les biopsies pulmonaires, y compris chez les non-fumeurs. Le phénomène ne s’est pas limité aux émanations toxiques des mines de soufre, décrites chez les soldats revenant de la région de Mosul (Irak) en début d’étude. D’autres sources potentielles ont été identifiées par la suite. À savoir, les mines avec combustion à ciel ouvert et les violentes tempêtes de sable. Si la corrélation entre ces particules de matière et l’exposition environnementale est établie de façon formelle, des mesures de protection pourraient être proposées lors des interventions militaires au Moyen Orient.

« N Engl J Med » 2011. 365 :222-30.

 Dr IRÈNE DROGOU
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... Commenter

Fils de médecins, Macron défend la « révolution » de la santé  Abonné

MACRON

Plutôt qu'un « catalogue d'espoirs déçus », c'est une « vision, un récit, une volonté » que propose Emmanuel Macron dans son ouvrage «... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter