L’allergie de contact protégerait des cancers

L’allergie de contact protégerait des cancers

12.07.2011
Des Danois montrent qu’il existe une relation inverse entre l’allergie de contact et certains cancers, à savoir les cancers de la peau non mélanomes, du sein et du cerveau. En revanche, le cancer de la vessie serait plus fréquent, sans doute en raison d’une accumulation de métabolites chimiques.
  • 1310485727270983_IMG_64934_HR.jpg

L’allergie, ce mal du siècle, est-elle au fond un mal pour un bien ? C’est ce que laisse à penser une équipe de Copenhague en montrant que l’allergie de contact est associée à une moindre prévalence de certains cancers. Ces résultats concernant l’atteinte de type IV confortent le lien entre allergie et cancer déjà annoncé pour celle de type I. Voilà de quoi relancer la théorie de l’immuno-surveillance tumorale chez les patients allergiques, selon laquelle les symptômes allergiques sont le reflet d’une hyperimmunité.

Selon Kaare Engkilde et coll., il existe une relation inverse entre l’allergie de type IV et les cancers de la peau non mélanomes dans les deux sexes, ainsi que les cancers du sein et les cancers du système nerveux central chez les femmes. Observation troublante, les chercheurs ont constaté à l’inverse que l’allergie de contact est associée positivement au cancer de la vessie. Ce qu’ils mettent en parallèle avec les colorations capillaires identifiées précédemment comme facteur de risque du cancer urologique. L’accumulation de métabolites chimiques au niveau vésical pourrait être en cause.

Pour leur travail, les chercheurs ont croisé les données de deux registres, l’un hospitalier mené au centre de Gentofte ayant consigné près de 17 000 patients ayant eu des tests cutanés par patch pour une allergie de contact, entre novembre 1984 et décembre 2008, le second étant le registre national des cancers, le Danish Cancer Registry mis en place depuis 1943. Seuls les cancers comptant au moins 40 patients enregistrés ont été retenus pour l’analyse.

Au total, un peu plus d’un tiers des patients testés présentaient une réaction positive à au moins un allergène. La réactivité était plus importante chez les femmes (41 %) que chez les hommes (26 %). Un peu moins d’une personne sur cinq (19 %) a développé une tumeur, y compris bénigne. Dans ce groupe, 38 % étaient positifs pour une allergie de contact.

Comme il ne s’agit pas d’une étude prospective, les chercheurs concluent que le lien de causalité ne peut être affirmé sur ces seuls résultats. De plus, les auteurs précisent ne pas avoir tenu compte du tabagisme, qui peut être considéré comme un biais potentiel, puisque la cigarette est connue pour favoriser l’apparition de certains cancers et d’une allergie de contact au nickel. Néanmoins, ils soulignent qu’aucune association n’est ressortie pour le cancer du poumon et les cancers ORL, pourtant fortement liés au tabagisme. Il n’est pas exclu que le niveau socio-économique joue un rôle également. C’est peu dire qu’il serait intéressant de poursuivre les investigations afin de mieux préciser le curieux lien entre cancer et allergie, notamment en étudiant de plus près les associations en fonction d’allergènes spécifiques et des types de tumeurs.

« BMJ Open », 2011. doi:10.1136/bmjopen-2011-000084

 Dr IRÈNE DROGOU
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
FILLON

François Fillon : « Le gouvernement socialiste a montré son mépris des médecins »

« Pas question de toucher à l'assurance-maladie, et encore moins de la privatiser ». Après des semaines de polémique, le candidat LR à l'élection présidentielle détaille sa contre-attaque sur le terrain de la santé. Il reproche au gouvernement d'avoir voulu imposer aux médecins le tiers payant – dont il supprimera, s'il est élu, le caractère obligatoire. Entretien. 10

Les décotes tarifaires unilatérales ne passent pasLes radiologues prêts au bras de fer avec la CNAM Abonné

radiologue

Furieux de l'entrée en vigueur de nouvelles baisses de tarifs et des forfaits techniques imposées par l'assurance-maladie, les radiologues... 3

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

À 87 ans, une généraliste charentaise voit toujours dix patients par jour

mamy

Michel (62 ans) prendra sa retraite avant sa mère Micheline. « J'entends souvent la blague », s'amuse le Dr Micheline Foucry, médecin de... 20

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter