Après un cancer de l’enfance, un risque de cancers successifs

Après un cancer de l’enfance, un risque de cancers successifs

29.06.2011
Les résultats de l’étude Childhood Survivor Study ont identifié de nouveaux risques lorsque les enfants survivants d’un cancer sont devenus adultes. Et conduisent à recommander un dépistage régulier.
  • 1309360745267667_IMG_64178_HR.jpg

Pour 10 % des survivants d’un cancer dans l’enfance, ce premier cancer marque le début d’une bataille qui peut durer toute la vie contre différentes formes de la maladie.

L’analyse a porté sur 14 358 participants de l’étude Childhood Survivor Study. Elle montre que 1 382 d’entre eux, soit 9,6 %, ont développé de nouvelles tumeurs sans relation avec le cancer d’origine. Environ 30 % de ces survivants (386 individus) ont développé par la suite une troisième tumeur. Mais ce n’est pas tout. Une quatrième tumeur (voire davantage) a été trouvée chez 153 survivants de cette étude.

On savait que le risque de cancer était plus élevé chez des adultes qui avaient été soignés dans l’enfance d’un cancer. Mais là, pour la première fois, on quantifie ce risque et on découvre qu’un nombre non négligeable de personnes est à risque de cancers multiples.

Ainsi, l’étude montre-t-elle la nécessité d’un dépistage régulier dans cette population dont le nombre va croissant. Le risque subséquent de cancer peut tenir à l’existence d’un précédent cancer et aux traitements anti-cancéreux.

Ainsi, des mammographies à partir de l’âge de 25 ans sont recommandées pour ces femmes survivantes dont le traitement dans l’enfance a comporté une radiothérapie thoracique de 20 grays ou plus.

Dans l’étude, la moitié des participants ont survécu vingt-trois ans ou davantage après le diagnostic du cancer de l’enfance. Environ 70 % des patients avaient été traités par radiothérapie. L’étude renforce des résultats antérieurs qui avaient lié la radiothérapie à un risque de développement de tumeurs bénignes ou malignes ultérieures.

Les personnes incluses dans cette étude sont les survivants de cancers trouvés entre 1970 et 1986 quand ils étaient âgés de 20 ans ou moins.

Gregory Armstrong et coll. « Journal of Clinical Oncology », 27 juin 2011.

 Dr BÉATRICE VUAILLE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter