Étrangers malades : la lettre à Carla

Étrangers malades : la lettre à Carla

17.06.2011
« Puisque nous nous connaissons. Puisque vous avez déjà reçu nos familles et nos enfants concernés par le VIH et le sida à l’Élysée, nous en appelons aujourd’hui à votre humanité pour éviter l’expulsion d’une jeune femme enceinte séropositive et de son compagnon par les services de la préfecture de Tours. » Ce sont les premiers mots de la lettre adressée à Carla Bruni-Sarkozy par le Comité des familles, association créée en 2003 regroupant des séropositifs et leurs familles. « Avant qu’il ne soit trop tard », conclut le comité, qui appelle à une mobilisation de la première dame de France contre l’expulsion d’un couple originaire de l’Europe de l’Est, dont les deux membres sont séropositifs.
  • 1308318199264281_IMG_63426_HR.jpg

CHARLOTTE, une jeune Ukrainienne, est arrivée en France en 2004 pour continuer sa carrière de danseuse classique. Son mari, originaire de Géorgie, l’a suivie. Ils découvrent leur séropositivité au décours d’un test de dépistage effectué en France. Pendant six ans, le couple, qui travaille et a un appartement, parvient à obtenir et à renouveler son titre de séjour. La situation change en 2010. À la suite du transfert de son dossier médical dans une autre ville, une décision différente est prise par la préfecture : le traitement existe en Ukraine, le titre de séjour n’est pas accordé.

La double menace.

Mais, raconte l’association, qui a rencontré la jeune femme par le biais du programme « Grandes sœurs », qui s’occupe de l’accompagnement des parents et futurs parents séropositifs, « aujourd’hui, Charlotte est enceinte, et doit accoucher au mois d’octobre. L’heureuse nouvelle est arrivée alors que le couple tente de faire un bébé depuis 8 ans ! C’est grâce à l’assistance médicale à la procréation (AMP), ouverte aux couples concernés par une infection virale depuis dix ans. » L’association souligne que si le traitement antirétroviral existe bien en Ukraine, seulement 10 % des séropositifs qui en ont besoin peuvent y accéder. « Grâce à l’AMP, on a fait croire à Charlotte qu’elle pourrait avoir une vie normale. Cette décision l’a fait brutalement basculer d’une situation relativement stable à une situation à risque », explique Reda Sadki, du Comité des familles. Or, souligne-t-il, « de 20 à 30 enfants naissent encore chaque année avec le virus sur les 1 500 accouchements annuels de femmes infectées, la plupart en raison d’une situation de précarité ».

« Charlotte attendait des jumeaux, elle vient de perdre l’un d’entre eux, dit encore la lettre à Carla Bruni. Le désespoir qui s’est emparé de cette jeune femme retentit sur la poursuite de la grossesse », poursuit l’association. À la menace d’expulsion s’ajoute celle d’une séparation. Si le mari est expulsé, il devra, lui, retourner en Géorgie.

Selon le Comité des familles, avant même le vote de la loi sur l’immigration, qui a durci les conditions d’accès au titre de séjour pour les étrangers malades, « certaines préfectures refusaient déjà le titre de séjour étrangers malades au mépris de la loi mais le tribunal administratif le leur accordait en cas de recours ». Là, un premier recours vient de se solder par un échec.

> Dr LYDIA ARCHIMÈDE
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
18.06.2011 à 09h59

« La France peut-elle héberger toute l'humanité souffrante ???? »

Répondre
 
17.06.2011 à 22h04

« Nous vivons une époque formidable !!... Merci Carla de transmettre, à votre cher époux, ce billet d'humeur... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La CNAM généralise une plateforme pour lutter contre le renoncement aux soins

revel

Nicolas Revel, directeur général de la caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a annoncé ce mardi la généralisation à l'ensemble du... 2

Un chirurgien de l'hôpital de Roubaix soupçonné de violences envers des patients et personnels

roubaix

Le conseil départemental de l'Ordre des médecins (CDOM) du Nord a ouvert une enquête hier, lundi, sur un chirurgien de l'hôpital Victor... Commenter

Des élus bourguignons manifestent pour l'ouverture d'une première année de médecine à Nevers

Une vingtaine d'élus de la Nièvre (Bourgogne-Franche-Comté), dont le président PS du département, Patrice Joly, se sont rassemblés lundi à... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter