Sept cas de SHU hospitalisés à Lille

Sept cas de SHU hospitalisés à Lille

16.06.2011
  • 1308240873264034_IMG_63354_HR.jpg

À la suite du signalement par un néphrologue pédiatre du centre hospitalier de Lille de la survenue mi-juin de 5 cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) chez des enfants résidant dans le département du Nord, l’InVS (Institut de veille sanitaire) et l’Agence régionale de santé (ARS) du Nord-Pas-de-Calais ont immédiatement lancé des investigations pour tenter d’identifier la source de cette contamination. Les résultats des enquêtes alimentaires réalisées auprès des familles ont très vite permis d’identifier le seul aliment consommé par 4 des 5 enfants, des steaks hachés de bœuf surgelés de la marque Steaks Country en vente dans les magasins Lidl.

Les enfants, 2 garçons et 3 filles, sont âgés de 20 mois à 8 ans. Au 16 juin, 6 enfants étaient hospitalisés en réanimation pédiatrique au CHU de Lille, « tous dans un état stable », selon l’ARS. Leur pronostic vital « n’est absolument pas engagé », souligne l’ARS qui précise que trois des 6 enfants étaient sous dialyse péritonéale. Un septième enfant âgé de 4 ans a été transféré en urgence du CHU d’Amiens à celui de Lille. Selon le Dr Foulard, responsable du service de néphropédiatrie, «  des complications neurologiques associées à l’insuffisance rénale sont à craindre. Le pronostic vital de l’enfant pourrait être engagé ». L’enfant originaire de l’Oise avait consommé un steak hâché dans un magasin Lidl de son département.

Steaks hachés surgelés.

Les autorités ont demandé au fabricant de procéder au rappel du produit vendu en boîtes de 1 kg (10 steaks de 100 g) avec une date limite de consommation (DLC) aux 10, 11 et 12 mai 2012. La viande incriminée provient d’une usine de Haute-Marne et plus particulièrement d’un lot fabriqué le 11 mai 2011 et distribué à une plate-forme logistique de Lidl basée dans le Nord, d’où la concentration des cas dans ce département. Le lot incriminé représentant 10 tonnes de viande, les autorités redoutent la survenue d’autres cas. Elles recommandent aux personnes ayant acheté ces steaks de « ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente ».

« En cas de troubles digestifs (diarrhées souvent avec du sang, maux de ventre et parfois des vomissements) survenus au maximum dans les 10 jours après consommation de ces steaks suspects, il est recommandé de consulter rapidement son médecin traitant en lui signalant cette consommation », conseillent-elles.

L’ARS du Nord-Pas-de-Calais est également chargée de l’information des professionnels de santé.

Les autorités précisent que cet épisode d’infections à E. coli producteurs de shigatoxines (STEC) « n’a aucun lien avec l’épidémie d’infections à E. coli producteurs de shigatoxines (STEC) due à des graines germées qui a touché l’Allemagne en mai et juin 2011 ». Le profil de virulence des souches identifiées chez trois petits malades n’est en effet pas commun avec celui des souches relevées en Allemagne. Les résultats définitifs sont attendus dans la soirée.

En France, environ 100 cas de SHU pédiatriques sont notifiés chaque année par le réseau national de surveillance du SHU. Les autorités renouvellent les conseils de consommation : les steaks hachés surgelés doivent être cuits sans décongélation préalable ; la cuisson à cœur des steaks hachés permet de prévenir les conséquences d’une contamination par Escherichia coli, la bactérie étant détruite par une température de 65 °C.

> Dr L. A. et F. Q.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter