Une grande marée de pollens de graminées

Une grande marée de pollens de graminées

27.05.2011
Les pollens de graminées sont bien présents partout et, en dehors de brefs répits liés à de courtes périodes de perturbations atmosphériques, le risque allergique sera la semaine prochaine très élevé à élevé sur tout le territoire, indique le bulletin du RNSA (réseau national de surveillance aérobiologique).
  • 1306501660258991_IMG_62015_HR.jpg

À côté des pollens de graminées omniprésents, il existe peu d’autres pollens gênants. Il y a encore des pollens de chêne en zone « Méditerranée » ainsi que des pollens d’olivier et de pariétaire. « À noter, un record à battre en Corse avec un risque élevé pour les pollens de chêne, un risque élevé pour ceux d’olivier et un risque élevé pour ceux de graminées. »

Les allergiques « doivent éviter de rouler fenêtres ouvertes, se brosser ou se laver les cheveux avant de se coucher et éviter de faire sécher le linge dehors », ajoute le RNSA, qui rappelle que les périodes orageuses exacerbent les symptômes respiratoires de nombreuses allergies.

La semaine dernière, la situation était la suivante.

- Nord

En dehors d’Amiens où elles sont devancées par des urticacées, les graminées sont en tête partout. Les urticacées sont aussi présentes partout. Quant au risque allergique global, il est élevé (4/5) à Lille, Metz, Nancy, Paris, Strasbourg et Troyes. Il est moyen sur les autres sites.

- Ouest

Des graminées en tête absolument partout, avec des urticacées sur de nombreux sites, où l’on atteint un risque allergique de 5/5 (très élevé) : Angers, Bourges, Cholet, Niort et Tours. Le risque est élevé à La Roche-sur-Yon, La Rochelle, au Mans, ainsi qu’à Orléans, Poitiers, Pontivy et Rennes.

- Centre-Est

Tableau similaire à celui de la zone précédente, avec des graminées en taxon dominant partout, et un risque très élevé à Chalon-sur-Saône, Montluçon, Nevers et Vichy, et élevé partout ailleurs.

- Rhône-Alpes

Hormis Saint-Etienne, site pour lequel on ne dispose pas de données, là encore une forêt de graminées, qui dominent partout. Le risque est très élevé à Genas (Lyon), Lyon et Roussillon, moyen à Annemasse et élevé partout ailleurs.

- Sud-Ouest

Là, Perpignan et Toulouse se distinguent pas le fait que le chêne est en tête. Ailleurs, les graminées ont pris le dessus. Le risque allergique est uniformément élevé sur cette zone.

- Méditerranée

Le tableau change. Ici, le paysage pollinique est fait de chênes et d’oliviers. À noter, un risque très élevé à Ajaccio et élevé à Avignon, Gap, Nice et Nîmes.

> Dr EMMANUEL DE VIEL
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L'instabilité chromosomique, un outil prédictif de récidive dans le cancer du poumon

chromosome

Comment exploiter en pratique l'hétérogénéité intratumorale, ce processus dynamique favorisant l'évolution du cancer et la résistance au... Commenter

PACES : les rectorats pourront recourir au tirage au sort, les étudiants s'insurgent

paces

Le tirage au sort dans les filières tendues, y compris en première année commune aux études de santé (PACES), a été acté dans une... 7

Les généralistes ont toujours le moral dans les chaussettes, selon un observatoire

moral

Si dans l'ensemble, les professionnels de santé libéraux vont un peu mieux, les généralistes demeurent inquiets pour leur avenir, selon... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter