Lassés de négos « tragicomiques » : les usagers en appellent au Parlement

Lassés de négos « tragicomiques » : les usagers en appellent au Parlement

06.05.2011
Les représentants des usagers de santé affichent agacement et impatience après la suspension – pour une durée indéterminée – des négociations conventionnelles (en raison d’un contentieux syndical autour de la présence des représentants des jeunes médecins).
  • 1304695607252437_IMG_60370_HR.jpg

Dans un communiqué commun, le Collectif interassociatif sur la santé (CISS), l’association des accidentés de la vie (FNATH) et l’UNAF (familles) jugent que les négociations conventionnelles « prennent un tour tragicomique (...) paralysées par les conflits intersyndicaux » et réclament la fin de la récréation. Les trois organisations proposent aux parlementaires de « reprendre politiquement la main dans un débat essentiel pour l’ensemble de nos concitoyens : l’égalité d’accès aux soins, d’un point tant géographique que financier ».

À cet effet, les associations proposent aux présidents de chaque groupe politique à l’Assemblée et au Sénat de défendre une résolution parlementaire sur « l’attachement au respect des principes de solidarité nationale face à la croissance constante des dépenses de santé et aux inégalités d’accès aux soins ». Articulée en quinze points, cette résolution souligne les principes républicains d’égalité d’accès aux soins et de solidarité nationale, affirme les notions d’accessibilité économique à la santé et de proportion minimum d’actes aux tarifs opposables et considère que l’alourdissement du reste à charge « est à l’origine de renoncements aux soins parmi les personnes les plus défavorisées et les plus jeunes ».

Depuis la réforme constitutionnelle de juillet 2008, les assemblées peuvent voter des résolutions pour exprimer un avis sur une question de leur choix (mais seule la loi a valeur contraignante).

CYRILLE DUPUIS
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. Commenter

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... Commenter

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 1

La CSMF réclame une loi de santé rectificative et détaille son projet politique

ortiz

À un mois du premier tour de la présidentielle, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a placé le futur président de la Rép... 10

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter