Prise en charge de la très grande prématurité en France - Un raisonnement au cas par cas

Prise en charge de la très grande prématurité en FranceUn raisonnement au cas par cas

29.04.2011
La prise en charge technique des très grandes prématurités est rodée et elle n’est pas différente que l’enfant fasse 500 g ou 700 g. La grande question posée est celle du pronostic et des probabilités de séquelles. En France, il a été décidé de ne pas intervenir de façon active systématiquement et de proposer des soins palliatifs. Aux alentours de 24 semaines, il existe une zone dite « grise », où on raisonne au cas par cas, en dialoguant avec les parents et en fonction de la trophicité du bébé.
  • 1304067336249557_IMG_59617_HR.jpg

UN ENFANT prématuré est né en Allemagne à 21 semaines et 5 jours d’aménorrhée, a annoncé dans un communiqué la clinique de Fulda. La petite Frieda, née le 7 novembre, pesait 460 grammes. Cinq mois et demi plus tard, elle a quitté l’hôpital et pèse 3,5 kg, a ajouté l’établissement. Devant la menace d’accouchement prématuré, les médecins avaient ré...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Macron, l'homme qui rendra le tiers payant « généralisable » et investira 5 milliards dans la santé

macron

Dans notre sondage exclusif, les médecins libéraux avaient placé Emmanuel Macron dans le duo gagnant du premier tour, juste derrière... Commenter

Le Pen, la candidate qui ne promet « pas la lune » aux médecins et veut supprimer l'AME

le pen

Comme son père était parvenu à le faire en 2002, Marine Le Pen s'est qualifiée au second tour de l'élection présidentielle, où elle sera... Commenter

Présidentielle 2017 : le comparatif des programmes santé

Présidentielle 2017 : le comparatif des programmes santé-1

Demandez le programme ! À l'approche du premier tour de l'élection présidentielle, « le Quotidien » a synthétisé – sans filtre – les... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter