Une cible dans la production médullaire

Une cible dans la production médullaire

08.04.2011
Des Français ont découvert qu’une protéine (TIF1 gamma) contrôle au niveau médullaire un équilibre entre la production, d’une part, de globules et de plaquettes et, d’autre part, de cellules immunitaires.
  • 1302277608244500_IMG_58416_HR.jpg

À partir des cellules souches hématopoïétiques, deux grands types de cellules vont être fabriqués : d’une part, les globules rouges et les plaquettes et, d’autre part, les cellules myéloïdes et lymphoïdes. En fonction des besoins de l’organisme, la production se fait vers l’une ou l’autre de ces voies. Mais comment se fait ce choix ? On connaît deux protéines, TAL1 et PU.1, qui ont pour fonction de réguler l’expression des gènes dans les cellules souches hématopoïétiques, orientant leur évolution vers l’un ou l’autre de ces types cellulaires. Ainsi, la protéine TAL1 favorise la production de globules rouges et de plaquettes alors que la protéine PU.1 favorise celle de cellules myéloïdes et lymphoïdes. Mais on ne savait pas encore comment se fait, en fonction des besoins de l’organisme, la commutation entre ces deux voies de production. C’est dans ce contexte que se situe le travail publié dans « Cell Stem Cell » par des chercheurs de l’unité mixte CEA/Université Paris-Sud 11/Université Paris Diderot-Paris 7. L’équipe dirigée par Paul-Henri Roméo a découvert chez la souris une protéine impliquée dans le fonctionnement coordonné de TAL1 et PU.1 : la protéine TIF1 gamma, que l’on connaissait déjà chez le poisson zèbre où elle est indispensable dans la production de globules rouges. « Nous avons montré, précise Paul-Henri Roméo, que TIF1 gamma joue un rôle dans la commutation entre les deux voies de production en interagissant physiquement avec TAL1 et PU.1 et en régulant leur activité. Lors de l’hématopoïèse, elle est nécessaire à la production des globules rouges et son inactivation se traduit par une augmentation du compartiment myéloïde au détriment du compartiment érythroïde. »

Par ailleurs, ce travail montre que TIF1 gamma, en plus de contrôler les types cellulaires issus des cellules souches, intervient dans le maintien du nombre de cellules souches hématopoïétiques : les souris n’exprimant pas TIF1 gamma produisent beaucoup moins de cellules souches hématopoïétiques que les souris normales. « Cette protéine semble donc jouer un double rôle dans le contrôle de l’hématopoïèse, à la fois qualitatif et quantitatif », souligne Paul-Henri Roméo. « Il reste à approfondir les mécanismes de cette régulation. »

La découverte des fonctions de TIF1 gamma ouvre aussi de nouvelles voies de recherche : TIF1 gamma apparaît comme une cible potentielle pour moduler la production de globules rouges ou des cellules myéloïdes.

Sophie Kusy et coll. « Cell Stem Cell », online, 2011

Dr EMMANUEL DE VIEL
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 4

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 10

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter